Innovation digitale de l’année : Meludia décroche l’or au concours Lépine

 

Meludia – start-up cofondée par Bastien Sannac, 29 ans, fils de Jean Sannac, restaurateur-hôtelier à Banyuls-sur-Mer « La Littorine » en baie de la plage des Elmes, et d’Isabelle Moly – a remporté, hier soir, la Médaille d’or 2014, prix chambre et Sénat à la 113 ème édition du Concours Lépine international de la meilleure invention à la Foire de Paris.

« Cette méthode d’apprentissage de la musique, qui se déploie à grande vitesse dans les meilleures écoles de musique du monde, n’a pas laissé le jury indifférent. Ce tremplin propulse Meludia dans le cercle restreint des start-ups françaises les plus prometteuses », a réagi le jeune P-DG et désormais reconnu en tant que « génial inventeur ».

Une méthode ludique et accessible à tous…

Meludia est un outil révolutionnaire facile d’accès, ludique et destiné à tous. Fruit de 25 ans de développement et d’expérimentation sur près de 3 000 musiciens, Meludia remet le plaisir musical au cœur de l’apprentissage. Une approche qui a séduit des milliers de visiteurs, musiciens ou non, venus rencontrer les inventeurs et leur équipe sur le stand du Concours Lépine, pendant les 12 jours de la Foire de Paris.

…pour réinventer la modernité

Le Concours Lépine, fondé en 1901 par le préfet de police Louis Lépine, s’ouvrait pour la première fois cette année aux innovations du digital. Depuis sa création, le concours a primé de nombreuses inventions dont certaines célèbres comme le stylo à bille, l’aspirateur Birum, la tondeuse à gazon, le cœur artificiel, le moteur à deux temps, le fer à repasser à vapeur, ou les lentilles de contact. Cette 113ème édition, proposait un stand dédié au numérique cœur de son dispositif, magnifique soutien à la nouvelle vague des inventeurs français.

…en créant des vocations…

« C’est une immense fierté d’être les premiers inventeurs du monde digital à recevoir cette distinction prestigieuse et mondialement connue » se réjouit Bastien Sannac. «  Nous sommes ravis que le Concours Lépine ait reconnu Meludia comme une invention révolutionnaire qui bouleverse les usages et améliore notre quotidien » poursuit-il.

…un complément aux méthodes traditionnelles.

– « Je pense que le jury a perçu à quel point Meludia était innovant : au-delà de l’aspect ludique, au-delà de l’outil, nous donnons l’opportunité à chacun de renforcer son rapport à la musique, partout dans le monde et à moindre coût » explique Vincent Chaintrier, compositeur et pédagogue à l’origine de la méthode de Meludia.

Agé de 29 ans et natif de Perpignan, Bastien Sannac a d’abord été à l’école Elémentaire à Banyuls-sur-Mer – sa famille est solidement ancrée depuis plusieurs générations sur la Côte Vermeille – avant d’entrer au collège Jeanne d’Arc à Perpignan, puis au lycée Saint-Louis de Gonzague, toujours dans le chef-lieu des P-O. Ensuite, il a fait « prépa’ math’ Sup » à Montpellier (Joffre) et il a rejoint Evry dans la région parisienne pour des études de management. Bastien Sannac a commencé à jouer ses premières notes de musique à l’âge de 5 ans, au piano, aux côtés de sa grand mère. Il lui arrive de se produire en été à Banyuls-sur-Mer, lors de concerts exceptionnels sur la place centrale du village…

 

Meludia est déjà disponible sur www.meludia.com (essai gratuit et abonnement à 99 € par an).