On en sait désormais un peu plus sur le journal à naître, L’Echo du Roussillon, porté par Pierre Ginabat, ancien directeur administratif et financier du quotidien L’Indépendant, et qui serait financé pour grande partie par les amis de Jacques Font, président de l’UPE’66, dont des chefs d’entreprise du Polygone-Nord (Zone économique de l’Agglo de Perpignan/ PMCA), parmi eux, José Rodriguez.

L’Echo du Roussillon se déclinerait dans une formule originale : parution quotidienne du lundi au vendredi inclus, puis parution unique pour le week-end.

L’équipe rédactionnelle est bouclée : le rédacteur-en-chef viendrait de l’île de la Réunion, les journalistes au nombre de 8 à 11 seraient majoritairement des nouveaux venus dans la profession.

Le siège social de L’Echo du Roussillon serait installé dans la zone Tecnosud.

Quand à la date de parution ? Vraisemblablement autour de la Saint-Valentin… A un décideur qui lui demandait d’être plus précis, Pierre Ginabat aurait répondu : « Incessamment sous peu… ». C’est alors que ce décideur aurait lâché : « C’est effectivement une bonne date ! ».

A suivre.