René Bidal, préfet des Pyrénées-Orientales, communique :

« Le président de la chambre d’agriculture et le président du syndicat des vignerons m’avaient alerté des difficultés rencontrées par les agriculteurs et, notamment, par certains viticulteurs du département pour payer leurs cotisations sociales dans les délais prescrits.

 

Saisi par mes soins de ces difficultés comme j’ai pu le faire, par le passé, pour d’autres producteurs agricoles du département, le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a obtenu du Président de la caisse centrale de la mutualité sociale agricole (MSA) qu’une enveloppe de 100 000 € soit mobilisée pour financer des prises en charge de cotisations sociales en faveur de la filière viticole des Pyrénées-Orientales.

 

Par ailleurs, la mutualité sociale agricole (MSA) mobilise également, au titre du fonds de solidarité des crises agricoles, des enveloppes destinées à financer des échéanciers de paiement. A cet effet, la « MSA Grand Sud » est dotée, pour la filière viticole, d’un droit de tirage de 819 000 €, qu’elle peut utiliser pour accorder des échéanciers.

 

Le ministre m’a par ailleurs informé que ses services veilleraient à ce que la « MSA Grand Sud » soit particulièrement attentive aux demandes d’aides présentées par les viticulteurs des Pyrénées-Orientales et  il m’a demandé de maintenir une vigilance renforcée sur ce sujet ».