Trophée de l'innovation 2011

Chaque année, trois trophées sont remis à des sociétés et organismes exposants présentant des solutions innovantes ou des technologies nouvelles dans le domaine des énergies renouvelables et l’éco-construction…

Les candidatures sont sélectionnées par un jury d’experts et les trophées sont décernés lors de la soiréeofficielle du Salon international des énergies renouvelables, « energaïa », qui se tient au Parc des expositions de Montpellier (Hérault).

Cette année, « energaïa » a eu lieu du 7 au 9 décembre 2011, et c’est l’entreprise « Raymond Mitjavila » dont le siège social est à Rivesaltes, dans le nord de l’agglomération perpignanaise, qui a été distinguée.

Raymond Mitjavila a présenté un système innovant concernant une « pergola solaire » mixte, qui se fixe telle une véranda en façade devant une maison et dont la manipulation est aussi simple que celle pour actionner un store. Ladite pergola s’ouvre en deux, grâce à des lames qui pivotent électriquement et qui permettent de présenter une véranda à ciel ouvert ; idéal pour les personnes qui souffrent de claustrophobie !

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise Raymond Mitjavila est ainsi récompensée par un prix d’excellence. Il faut savoir que cette entreprise appuie son développement et ses ambitions sur un Bureau d’études interne qui emploie 16 personnes (12 au siège de Rivesaltes et 4 à l’usine de Tarbes).

En 2008/ 2009, par exemple, 1,2 million d’euros a été consacré à la recherche de systèmes innovants pour améliorer la compétitivité de l’entreprise, certes, mais surtout pour créer de nouveaux produits. Cette recherche a généré dans la foulée plus de dix millions de chiffre d’affaires supplémentaires, en 2010 et 2011, sur les divers marchés gagnés par la société (toujours en tant que fournisseur) grâce à l’étandue, la qualité et l’originalité de sa nouvelle gamme.

Car s’il y a peu encore la partie « stores » au sein du chiffre d’affaires de l’entreprise Raymond Mitjavila représentait environ 98%, désormais celle-ci n’est « que » de 75%, les fermetures isolées et le système solaire assurant un quart de ce chiffre d’affaires.

Avec son concept de « store-véranda », qui permettait déjà de maîtriser l’effet de serre, et qui peut équiper tous les styles de véranda, qu’elles soient en aluminium ou en bois, Mitjavila a réussi à marier l’esthétique à la fonctionnalité, tout en se lançant dans l’innovation sur le terrain de l’utilisation des énergies renouvelables.

Raymond Mitjavila a toujours considéré que ses créations devaient être « LE » parfait trait d’union entre la maison et la nature.

Il est aujourd’hui récompensé pour l’aboutissement de ses recherches et leur application dans la vie quotidienne de chacun.