Dans la magazine d’information hebdomadaire Le Point, daté du jeudi 20 janvier 2011 (numéro 2001), en page 16, à la rubrique Le Point De La Semaine, on peut lire :
– « Fiasco catalan. Du jamais vu depuis trente ans. L’université de Perpignan, une des rares à enseigner une langue régionale, a dû supprimer le Capes de catalan… faute de candidats, ainsi que deux autres filières, au désespoir des associations de défense de la langue. Les étudiants préfèrent se former en Espagne, où le catalan est pratiqué par 10 millions de personnes ».