De source proche du dossier, vendredi dernier, le Tribunal administratif de Montpellier (TA) se serait prononcé en faveur de la demande de la commune de Corneilla-la-Rivière d’annuler le permis de construire pour implanter 19 éoliennes sur le territoire de la commune voisine, Pézilla-la-Rivière.

Les plaignants mettent en avant, entre autres, de « graves nuisances visuelles qui à cet endroit polluent et défigurent le territoire »

Ces 19 éoliennes s’inscrivent dans le projet « Éco Parc Catalan » qui s’étend sur quatre communes et qui au total est censé accueillir 35 éoliennes géantes : 19 donc à Pézilla, 6 à Baixas et Calce, 4 à Villeneuve-de-la-Rivière.

Si la décision du TA venait à être officiellement confirmée, de l’avis d’élus locaux « ce serait alors une catastrophe, pour l’Agglo certes qui accuserait là une perte sèche, mais également pour les populations et le monde de la viticulture qui s’étaient investies dans ce remarquable projet ! ».
À suivre.