José Puig (MoDem), maire de Claira, président de la communauté de communes Salanque-Méditerranée et conseiller général des P-O (canton de Saint-Laurent-de-la-Salanque), s’y était engagé, devant les caméras et un parterre d’officiels, en 2010, lors de la présentation de l’imposant chantier qui, sur le territoire de sa commune, concerne l’extension et la réhabilitation du centre commercial de « Carrefour-Claira »…

En lançant l’ambition de faire de ce site commercial le plus important au nord de l’agglomération perpignanaise, avec pour mission de devenir le centre d’intérêt d’une certaine activité économique pour attirer au quotidien la population installée entre Perpignan et Narbonne, José Puig a voulu rééquilibrer le commerce entre le nord et le sud du Roussillon.

Comme dans les années 60, au plan touristique, le fameuse Mission Racine avait pour objectif – via la création de stations balnéaires telles que La Grande-Motte et Port-Barcarès – de retenir en été une partie des touristes de l’Europe du nord se rendant sous le soleil de la Costa Brava et de la Costa del Sol, l’entreprenant maire de Claira souhaite mobiliser toutes les énergies pour, avec le futur « Carrefour-Claira », stopper l’hémorragie commerciale départementale issue du développement d’importantes zones commerciales de l’autre côté des Pyrénées, à La Jonquère, Figuères et Gérone.

Pour l’heure, José Puig suit au quotidien et de très près les investissements colossaux sur le site de son « Carrefour-Claira » : ainsi, les entreprises du département qui interviennent sur le chantier se partagent environ 60 millions d’euros de travaux. Celles-ci, et José Puig n’en est pas peu fier car il était intervenu personnellement au plus haut niveau des décideurs et des enseignes pour obtenir gain de cause, réalisent 80% de l’extension (création de nombreuses boutiques) et de la rénovation du centre commercial.

« Au-delà de favoriser dans la mesure du possible le travail de nos artisans locaux, ce que j’ai voulu démontrer, insiste le maire de Claira, c’est que nos entreprises sont capables du meilleur. Certains corps de métier ont fait preuve d’imagination, de créativité, en utilisant des matériaux d’excellence, en aménageant architecturalement parlant des espaces qui feront date dans le design ! Lorsque le rideau sera levé, attendez-vous à de très belles surprises, notamment une galerie commerciale unique en France ! ».

En attendant, nombre de ces artisans locaux se félicitent d’avoir du boulot jusqu’en 2013 : « Sans ce chantier, souligne un électricien, je mettais la clé sous la porte et je mettais sur le carreau soixante-quinze familles ! ».