En marge du rapport public rendu ce 28 mars par le député et mathématicien Cédric VILLANI et des annonces faites par le Président de la République le jeudi 29, présentant les investissements publics dans le domaine de l’économie numérique, la députée de la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales, Laurence GAYTE (LREM/ La République En Marche!), défendait auprès de Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’État chargé du Numérique, un projet d’implantation d’un Data Center en Cerdagne.

En français : centre de données ; un Data Center est un lieu où sont alignés des centaines de puissants ordinateurs – aussi appelés serveurs – dans lesquels sont stockés au choix : sites internet, boites mails et plus généralement toutes nos données hébergées sur des services dématérialisés.

 

De tels centres sont gourmands en énergie, pour faire fonctionner les nombreuses machines mais surtout pour la climatisation permettant de refroidir en permanence les serveurs. Selon un géant français du numérique qui porte ce projet, les conditions climatiques de la Cerdagne et du Capcir sont optimales pour l’implantation de tels sites. En effet, les températures froides de l’hiver et fraiches de l’été permettraient de faire d’importantes économies d’énergie en matière de climatisation. A cela s’ajoute un ensoleillement exceptionnel rendant particulièrement intéressant l’installation de panneaux solaires sur les toits de ces hangars géants pour ordinateurs.

 

A l’heure actuelle, deux sites seraient retenus pour accueillir un Data Center expérimental : l »un à Font-Romeu, à Odeillo plus précisément, à proximité du four solaire ; l’autre sur la commune des Angles. La députée est venue chercher à Paris un soutien tant politiques que financier et lever les derniers blocages administratifs du projet qui devrait permettre la création de centaines d’emplois sur les hauts cantons.