Depuis le 1er septembre 2021, l’Espagne a levé les péages sur les autoroutes dans sa province de Catalogne. Plus de cinq cents kilomètres d’autoroutes sont en effet devenus gratuits, à commencer par l’AP-2 entre Barcelone et Saragosse et, surtout, le dernier tronçon de l’AP-7 qui était encore payant entre La Jonquère, à la frontière française avec les Pyrénées-Orientales, et Tarragone, au sud de Barcelone, la capitale catalane.

Revers de la médaille – comme quoi la gratuité pour tous et par tout n’a pas que du bon ! – le réseau autoroutier espagnol est désormais emprunté par tous les camions, quel que soit leur tonnage et leur volume, qui transportent les marchandises !

En effet, avant, pour d’évidentes raisons économiques, une quantité non négligeable de « routiers » circulaient sur les « nationales ». Depuis le 21 septembre dernier, tous empruntent l’autoroute.

Ce changement considérable a vite conduit à une certaine saturation du réseau autoroutier catalan, surtout dans la traversée de l’aire métropolitaine de Barcelone qui n’a d’ailleurs jamais été d’une fluidité remarquable.

Au moindre incident, accident impliquant par exemple des semi-remorques, c’est plusieurs heures de « bouchon » garanties, la fermeture de l’autoroute assurée ! Comme ce fut encore le cas, hier. Un embouteillage monstre qui aura duré environ trois heures…