(Un rond-point de l’Arrivée à Argelès-plage oublié, négligé par la municipalité en cette période de fêtes de fin d’année).

 

Hier soir, les vignobles Maison Albera et le restaurant La poissonnerie Ty’Breizh s’unissaient pour, au rond-point de l’Arrivée à Argelès-plage, ouvrir un bar-à-vins-et-à-huîtres éphémère, le temps des fêtes de fin d’année.

On connaît le grand professionnalisme des frères RIEU – Alexandre, Fabrice et Galdric – lorsqu’il s’agit de monter une opération festive. Ils savent faire : débordant d’imagination, de créativité, épicuriens dans l’âme, d’où leur association originale l’espace de Noël avec Pierrick et Clo, les patrons de La Poissonnerie Ty’Breizh capables de créer en nous une frénésie de saveurs et de plaisirs à partir d’un seul plateau de fruits me mer insolite !

Bref, l’alliance, le mariage des uns et des autres ne pouvait que déboucher sur un grand moment de convivialité. Mieux : un repas de famille de fin d’année conçu dans une longue et belle tradition pour alimenter, aussi, les conversations de comptoir. Pour assurer l’animation musicale, c’est le groupe Green Blues Trio qui avait été mis à contribution pour la soirée, dans un concert live inoubliable (et sous la pluie).

Mais voilà : c’était sans compter sur la Police Municipale (PM) qui a débarqué juste avant 22h pile pour faire plier la fête et menacer d’embarquer tout le monde (ou presque) au poste ; une centaine de personnes ! Pour tapage nocturne ?… Au final, c’est juste les organisateurs qui ont « reçu » l’ordre de se calmer. Oups !

Nous n’entrerons pas dans le détail de cet épisode surprenant. Nous ne chercherons pas à savoir quel est l’hurluberlu qui aurait soi-disant demandé l’intervention des forces de l’ordre pour faire taire la fête, pour museler ce pré-réveillon d’un soir (c’était la soirée inaugurale de ce bar éphémère), etc.-etc.

Ce que l’on sait et ce que l’on peut dire, c’est :

– Merci et bravo à cette municipalité qui fait tout pour écoeurer les commerçants – jusqu’au hors saison – en les décourageant de s’investir pour animer une tradition… qui repose sur mille ans de fête ! Bientôt, ces commerçants iront tous en « morte saison » en Thaïlande, à Cuba, à Madagascar ou au Maroc pour dépenser leur fric (ce que font déjà la plupart des saisonniers).

– Merci et bravo à cette municipalité de Gauche qui encourage les villes de Droite (Canet-en-Roussillon, Port-Barcarès, Saint-Cyprien…), puisqu’elle ne fait rien – ou si peu – pour satisfaire ses habitants et, surtout, les acteurs de la vie économique locale, dégoûtés au point de justement aller s’installer ailleurs hors période estivale, pour s’amuser et monter des affaires.

– Merci et bravo à cette municipalité « tue la Fête » qui n’a même pas été capable d’illuminer (ne serait-ce que par un sapin !) le rond-point de l’Arrivée, à Argelès-plage, lieu pourtant stratégique emprunté quotidiennement, même en ce moment, par des milliers de véhicules (quatre ou deux roues).

Y’a-t-il encore dans cette municipalité un élu courageux pour défendre le secteur Plage de la commune, livré totalement à l’abandon, alors que tous les clignotants économiques s’accordent à reconnaître que pendant les trois mois d’été c’est la poule aux oeufs d’or ? Une poule qui décidément ne laisse que des « nids » dans la chaussée…

 

(La belle Esther, Fabrice RIEU, l’incontournable Yaya prince en Côte Vermeille, Alexandre RIEU… la belle fête aura quand même eu lieu)

 

(Charles CAMPIGNA, toujours présent dans tous les bons coups et aux endroits où il faut être vu et reconnu)

 

(Souvenirs, souvenirs…)

 

(Clo, de La Poissonnerie Ty’Breizh, un sourire craquant, une gentillesse généreuse… et le meilleur des saveurs de la mer sur son étal)

 

(Un rond-point de l’Arrivée qui fait grise mine… à l’image de la station d’Argelès-plage ! Quand on voit Canet-en-Roussillon, Collioure, Perpignan, Saint-Cyprien… et, surtout, Le Barcarès par les temps qui courent, on n’est pas fier d’être Argelésien !)