Le CML et la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon proposaient  jeudi dernier une rencontre littéraire au CHS de Thuir avec les trois candidats au prix Folire 2014. Cette table ronde, forte et émouvante a réuni une soixantaine de patients (ceux sont ces derniers qui éliront dans quelques semaines le lauréat de ce littéraire unique en son genre) . Ce moment privilégié s’est déroulée en présence des organisateurs, Philippe Banyols, Directeur du CHS de Thuir, Nacéra Benosman, Directrice de la Caisse d’Epargne du Roussillon, André Bonet, président du CML. Un moment d’échange remarquable par le niveau d’écoute et de complémentarité des patients et non patients avec les écrivains.
Dans son roman « Une craie dans la neige » (Presses littéraires), Françoise Delmon, qui vit en Roussillon, entraîne le lecteur sur des chemins de vie où, même au cœur des heures les plus sombres des lueurs d’espoir luisent. Romain Villet, aveugle depuis 1983, a présenté son premier roman, « Look » (Gallimard) dans lequel il raconte les amours de Lucien, le narrateur, pianiste de jazz qui comme lui ne voit pas, et de Sophie, une architecte qui dessine la face du monde, vit toute entière au travers de ses prunelles et plane dans notre époque avec fluidité. Thomas Dietrich, qui a passé toute son enfance au Togo, a présenté quant à lui son premier roman « Là où la terre est rouge » (Albin-Michel) , un livre passionnant et terrifiant, où le destin d’un jeune homme sans scrupules vient se fondre dans la vie agitée d’un pays rongé par la corruption. Quelle belle idée que ce prix du coeur, car comme l’a rappelé Nacéra Benosman dans son mot de conclusion , « l’humain restera toujours une valeur sûre » .
Rendez-vous en novembre pour l’attribution du prix en présence d’un parrain prestigieux, l’écrivain Alexandre Jardin, présent à son tour, après PPDA, Bernard Pivot et Michel Drucker). Alexandre Jardin est né le 14 avril 1965 à Neuilly-sur-Seine. Il fait ses études à « Sciences Po », mais devient très vite écrivain, puis cinéaste. Son père Pascal Jardin, lui-même écrivain lui a transmis le goût de la plume. Issu d’une famille de quatre enfants, il se marie à l’âge de 23 ans et construit une « tribu » de cinq enfants.

Photo : De gauche à droite, Romain Villet, Thomas Dietrich et Françoise Delmon, entourant André Bonet, président du CML, Philippe Banyols, directeur du CHS de Thuir et Nacéra Benosman, Directrice de la Caisse d’Epargne du Roussillon,