Alors que la polémique fait rage au nord de la Loire, en général, et dans la région Ile-de-France, plus particulièrement, concernant les prévisions météorologiques qui ont précédé les chutes de neige sur Paris et ses banlieues… Ce matin, chacun(e) dans son coin de France y va de « son air du temps »…
Le Roussillon n’échappe pas au débat. Alors que toutes les météos nous annonçaient, hier soir encore, pour Perpignan, des températures entre 2 et 3 degrés au lever du jour (7h 30) ce matin, chacun(e) aura pu constater que celles-ci oscillaient en fait entre 6,5 et 7,5… Bien loin, bien au-dessus de ce qu’on nous avait prédit quelques heures plus tôt.
Certes, dans les deux cas, virtuel ou réel, les violons s’accordent puisque nous nous situons en-dessous de 10 degrés… Ou au-dessus de 0 ! Selon où on se place. Certes encore, vous pariez combien, certain(e)s vont encore accuser la Tramontane d’être rentrée trop tôt… Ou d’avoir oublié de sortir ?
Comme quoi, la météo, la plus jeune dit-on de nos sciences reconnues, a du mal à « infuser » l’air du temps…