Dimanche dernier en soirée s’est achevée la 2ème édition des Nuits Musicales du Dôme, à Port-Vendres, dans un tourbillon de valses viennoises.

D’un avis unanime, tant du côté des organisateurs que des participants et des artistes, « brillante fut cette édition par la qualité et le choix de la programmation, fidèle également à son objectif, la promotion des jeunes musiciens et chanteurs issus des écoles de musique et des conservatoires locaux ».

Personne n’oubliera la voix de soprano de Fé Avouglan, jeune cantatrice de 23 ans, ou encore celle de Sébastien Gabillat, contre-ténor dans le Stabat Mater et le Magnificat de Vivaldi… La qualité des choeurs de l’ Ensemble polyphonique de Perpignan et l’orchestre du Collegium Instrumental magistralement dirigé par Daniel Tosi

A 21h 30, lors du concert, il n’y avait plus une chaise de libre et nombre de jeunes spectateurs se sont retrouvés sur la pelouse. Un succès fou !, comme on vous le dit et l’écrit.