Humour, théâtre, chanson française, danse, musiques en tous genres, opéra : Thierry Méier, créateur-agitateur-directeur de l’entreprise de spectacles la plus sûre et la plus titrée de la façade méditerranéenne française – la preuve étant que même Mado-la-Niçoise, pourtant haut-perchée à l’autre bout près de la frontière avec l’Italie, vient y faire ses courses… – a dévoilé, hier soir, la saison 2013/ 2014 de Boitaclous, face à un parterre de personnalités digne d’une campagne électorale… pour des « municipales » !

C’est en effet devant une salle archi-comble (plus d’un demi-millier de personnes… il y a des spectacles locaux qui seraient preneurs pour seulement 10% de ces spectateurs !), au Méga-Castillet de Perpignan sur la route d’Argelès-sur-Mer, que Thierry Méier a exprimé sa reconnaissance à « ses amis, ses z’amours, ses Emmerdes (…) » – on plaisante ! – beaucoup d’élus, de décideurs, de chefs d’entreprises, et quelques has been également (mais on taira c’est promis-juré-craché leurs noms), parmi lesquels, pèle-mêle : Jean-François Beaufort, André Bonet, Jean Casagran, Muriel Casgha, Fatima Dahine, André Duflot, Bernard Fourcade, Gilles Foxonet, Laurent Gauze, Chantal Gombert, Romain Grau, Didier Hoiry, Raymond Mitjavila, Me Etienne Nicolau, Marc Pédelhez, Michel Pinell, Fabrice Rallo,  Maryse et Jean Rigual, Jean-Marc Pujol, Jean-Luc Vaills, Véronique Vial-Auriol, et Marcel Zidani.

Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (UMP), a pris la parole tout comme le président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie (CRCI), Bernard Fourcade… Le 1er magistrat a reconnu que Boitaclous était « le meilleur rapport qualité prix au niveau de la culture perpignanaise ».

Laurent Gauze, chef d’entreprise et président de Boitaclous-partenaires, a  pour sa part remercié « tous les sponsors, toutes celles et tous ceux qui dans l’ombre soutiennent Boitaclous, dont on sait et dont on reconnaît, bien au-delà de nos frontières départementales et régionales, la valeur, le professionnalisme et bien sûr le dynamisme dans la vie culturelle et sociale perpignanaise (…) ».

Hier soir, dans le complexe cinématographique de son ami Jacques Font, Thierry Méier aura présenté la 31ème saison de Boitaclous ! Un record pour ce genre d’entreprise. Un record souligné par le talent prolixe et magnifique du chanteur Emmanuel Djob, qui se produira justement sous la bannière de Boitaclous au Palais des congrès Georges-Pompidou de Perpignan, le 3 décembre 2013. En attendant, le dernier finaliste de l’émission The Voice (qu’est Djob), nous a donné un avant-gout de ce talent : simplement sublime !

 

Le lien pour obtenir le programme Boitaclous  2013/2014 : http://www.boitaclous.com/