Réception d’attribution du

Prix Méditerranée Roussillon 2013

A

Michel Adroher

pour son livre

Les troubadours roussillonnais

(XIIe – XIIIe siècles)

Publications de l’Olivier

Mercredi 3 avril 2013 à 11 heures

Hôtel du Département

Salle Pams

– Perpignan –

 

En présence d’Hermeline MALHERBE, Présidente du Conseil Général, des membres du jury et du lauréat

 

Le Conseil Général défend la culture et notamment la lecture dès le plus jeune âge avec des opérations telles que Premières pages, la fête du Livre Vivant ou le prix des Incorruptibles. Une ambition qui se traduit également avec un soutien à la production littéraire via le Prix Méditerranée Roussillon. Créé en 2003 avec le CML, ce prix récompense chaque année l’œuvre d’un écrivain des Pyrénées- Orientales écrite en catalan ou en français.

 

Le livre :

Les troubadours roussillonnais attendaient depuis plus de sept cents ans que leurs chansons fussent rassemblées en un recueil unique. Ces poètes-musiciens méconnus occupent pourtant, dans le monde du trobar en général et dans celui de la lyrique médiévale en particulier, une place à la fois originale et conforme à la tradition. Par l’époque dans laquelle ils s’inscrivent, celle des grands troubadours classiques, par leur prédilection pour la canso, le genre poétique roi, et par la thématique amoureuse qu’ils développent au sein de leurs œuvres, ces chantres de la fin’amor entrent de plain-pied dans le cadre de l’orthodoxie courtoise. Ils furent, pour d’évidentes raisons de voisinage avec le Languedoc, les premiers poètes catalans à être influencés par la production littéraire occitane. Adeptes d’une expression simple et claire, les troubadours du Roussillon sont à même de jouer le rôle d’initiateurs à la lyrique courtoise méridionale. Ils méritent sans doute que le grand public les découvre. 

L’auteur : Agrégé de Lettres et maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge à l’université Via Domitia de Perpignan, Michel Adroher explore les rapports de dépendance et d’influence qui se sont tissés du XIIe au XVe siècles entre les littératures française, catalane et occitane.
Il prépare actuellement la publication à Barcelone de la Stòria del Sant Grasal, versió catalana de la Queste del Saint Graal (Barcino, «Els Nostres Clàssics)..