Le jury d’attribution du Prix Méditerranée Roussillon 2016 s’est réuni, avant-hier, vendredi 18 mars 2016, à 14h, à l’Hôtel du Département des Pyrénées-Orientales, quai Sadi-Carnot à Perpignan, en présence des Lauréats 2016, des membres du jury,  d’Hermeline MALHERBE, sénatrice-présidente du Conseil Départemental et d’André BONET, président du CML. Le jury a attribué ses prix 2016 aux trois auteurs suivants :

Philippe GEORGET, Méfaits d’hiver, roman, Editions Jigal Polar
Prix Méditerranée Roussillon 2016
Pour son cinquième roman publié chez Jigal Polar, Philippe Georget, reprenant la saga des enquêtes de Gilles Sebag, lieutenant de police à Perpignan et mari exemplaire, franchit la ligne rouge et place son héros face à la découverte de l’infidélité de son épouse. Cette plongée en enfer intime apporte de la profondeur à une intrigue qui recèle, genre oblige, des rebondissements inattendus, narrés avec toute la maîtrise d’un écrivain mature parfaitement à l’aise dans des registres privés ou publics. Une bien belle réussite

Michel ARCENS, La maison d’Hannah et autres fictions/Dans la lumière d’Edward Hopper, Editions Alger Ego
Prix Méditerranée Roussillon 2016
Essai/Fiction
La maison d’Hannah est un livre composé de vingt fictions inspirées par vingt tableaux d’Edward Hopper comme autant d’ « histoires » inventées par l’auteur, au-delà des personnages et des paysages de ces toiles.
Malgré ce qu’ils montrent, ce qu’ils représentent, les tableaux de Hopper nous en disent beaucoup plus que ce qu’ils semblent nous faire voir. C’est pourquoi ils provoquent de façon si saisissante l’imaginaire de chacun d’entre nous.
Ces histoires sont celles d’un spectateur qui, grâce à Edward Hopper, invente de nouveaux mondes.

Jésus Manuel VARGAS, Maltalents, Editions Les Presses littéraires,
Prix Méditerranée Roussillon 2016
Coup de cœur du jury
Maltalent est un mot qui définit une posture, une attitude par rapport à autrui. En ce sens, le livre parle de notre positionnement, de notre présence au monde.
Notre sensibilité, notre rapport au monde détermine ce que nous serons capables de réaliser. Nos ambitions et nos projets sont le résultat de notre différence.
Le livre parle aussi de ce qu’on fait de nos aptitudes et de nos mauvaises intentions. Lorsqu’on est doué d’un pouvoir, d’un talent, quel qu’il soit, doit-on renoncer à toute action ou bien est-ce un devoir de l’utiliser ?

Rappelons que le Prix Méditerranée Roussillon a été créé en 2003. Il est attribué par le Centre méditerranéen de littérature (CML), avec le soutien du Département des Pyrénées-Orientales, pour récompenser une œuvre d’un écrivain des Pyrénées-Orientales dans tous les genres, écrit en catalan et en français. Le Prix Méditerranée Roussillon a distingué dans le passé, Henri Lhériter, Michel Adroher, Renada Laura Portet, Hélène Legrais, Nicolas Berjoan, Eliane Thibaut-Comelade, Jean-Paul Pelras, Claude Delmas, Gérard Jacquet, Jordi Pere Cerdà, Joan-Daniel Bezsonoff i Montalat, Gérard Raynal, Laurent Boyet, Josiane Cabanas, Vincent Couture, SEB, Josep Tolza.