Jean-Pierre Bonnel présentera son album sur Collioure (textes et 32 photos couleur – 20 euros) le samedi 1er mars à partir de 18 heures – entrée libre. 

 

Lectures par Aurélien Fossé – Dédicaces – apéritifs

 » L’éclat d’une couleur, la rondeur d’une courbe ou le détail d’une façade… La photographe nous montre ce que, sans doute, nous n’aurions pas vu. Avec douceur et sans les a-priori d’un regard convenu, elle s’approche des détails du paysage qui donnent à Collioure un visage incomparable. Comme le ferait le portrait d’un peintre pointilliste, ses photos ouvrent notre regard, comme autant de touches délicates. Elles nous guident pour une visite habituelle dans un lieu que l’on croyait connaître…

 

* Aurélien Fossé :

 

« Résident de longue date du pays Catalan, je fais partie d’une association artistique, au sein de laquelle je fais principalement de la vidéo.

Nous cherchons, à travers cette structure, à valoriser le patrimoine culturel local et créer un réseau d’artistes.

C’est grâce à ce réseau que j’ai pu rencontrer la comédienne allemande Hanna Fiedrich, ainsi que Jean-Pierre Bonnel et son livre : « L’ultime chemin de Walter Benjamin ».

Je participe également à des repas littéraires, mêlants gastronomie et lectures, organisés par Hanna Fiedrich.

Je vous proposerai donc, accompagné de commentaires de l’auteur, un corpus de textes du livre de Jean-Pierre Bonnel. »

 

 

* Jean-Pierre Bonnel,

 

né à Perpignan, donne à voir dans ce livre des textes écrits à des périodes différentes.

Il a publié une douzaine d’ouvrages, dans lesquels le petit port catalan est un décor privilégié : 30 balades culturelles en Catalogne (Presses du Languedoc), Moi, Matisse à Collioure (Balzac éditeur), Machado, de Séville à Collioure (Cap Béar éditeur); ces deux livres ont été adaptés pour des spectacles au Château Royal et au Musée d’art moderne de Collioure ainsi qu’à la cathédrale d’Elne et au Conservatoire de Perpignan, musique de Daniel Tosi).

 

L’auteur a aussi publié un ouvrage remarqué sur « Le chemin ultime de Walter Benjamin », des romans : Je te haine, Rafales sur Cap Béar, Inconsolable à Consolation, et des études sur Maillol et l’art en Catalogne.

 

Les éditions Trabucaire publieront en 2014 son étude sur les « Communautés libertaires, agricoles et artistiques dans le sud, de l’après-Mai 68 au tournant du XXI° siècle »…