LES CHEVALIERS DU FIEL

La Brigade des Feuilles

Lundi 6 et mardi 7 janvier 2014 – 20h29

Palais des Congrès – Perpignan

 

 

Feuilles, râteaux, avec les municipaux le rire se ramasse à la pelle…

 

Camarades, camarades, avez-vous, vous aussi, fait ce rêve étrange et pénétrant d’une France entière employée municipale, d’un pays qui ne serait qu’un magnifique ballet de blouses vertes et de chasubles oranges, où l’on embaucherait à 11 heures moins le quart pour se plonger immédiatement dans une grille de loto ou une réunion syndicale à la cafétéria, où dès 15 heures 30 on pourrait songer à se mettre au travail en attendant 16 heures et, enfin, le moment de rentrer harassé dans son foyer. Ce monde merveilleux, où l’Internationale sert de sonnerie de portable, où les chauffeurs de bus se doublent d’agents de voyages fort efficaces, où le maire n’est pas le dernier à s’arranger avec la légalité, et où il convient en toute chose d’appliquer les techniques d’économie de l’effort physique, les Chevaliers du Fiel l’ont imaginé, mieux ils l’ont magnifié, sublimé.

 

Au travers des aventures vécues par un jeune impétrant dans le monde des employés municipaux, rêvant de devenir titulaire et tombant sous la coupe d’un représentant syndical aussi revendicatif que cossard, le plus comique de nos duos français nous entraîne dans un fou-rire ininterrompu d’une heure trente, une tranche de vie communale où, entre grève surprise et apprentissage des rudiments du maniement de râteau, tout devient prétexte à caricature. Oh bien sûr, le trait est gros, mais qui, un jour dans sa vie, n’a pas été amusé par une brigade de cantonniers se répartissant harmonieusement la tâche d’un travail quasi inexistant ?…

 

Déchaînés comme jamais, Eric Carrière et Francis Ginibre font, avec cette «Brigade des feuilles», œuvre de salut public, poussant le bouchon beaucoup plus loin que la réalité pour mieux nous amuser et nous rappeler que derrière ces fonctionnaires hauts en couleur, il y a des impôts locaux qui tremblent.

 

Satire ô combien jubilatoire des mœurs municipales, leur pièce nous donne toutes les clés pour enfin comprendre le langage du fonctionnaire territorial, ce qu’il faut dire, ce qu’il faut faire, ce qu’il faut boire et ce qu’il faut penser, bref, le kit de survie le plus exhaustif qui soit pour survivre longtemps et sans le moindre effort dans la jungle municipale. Et si par malheur, un incident venait à se produire, pas de panique, Super Muni n’est jamais très loin et, en plus de vous sauver avec sa rotofileuse magique, se fera un plaisir de vous expliquer que pour se moquer ainsi des municipaux, il faut les aimer… énormément !

 

Onze heures moins le quart, l’heure du Ricard…                                                          

 

 

 

 

Renseignements / Réservations :

BOITACLOUS

Méga Castillet – Rte d’Argeles – Perpignan

04 68 34 07 48

www.boitaclous.com