Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, était présent à La Maison de la Région, vendredi soir, aux côtés de deux personnalités qui ont marqué de leur empreinte le monde culturel, et tout particulièrement notre département : Tom Carr au travail fin et subtil, connu pour ses œuvres aériennes et Joséphine Matamoros, conservateur du Musée d’Art Moderne de Collioure, dont le seul nom évoque les arts et la culture dans notre département, mais également sur la façade méditerranéenne de Barcelone à Nice en passant par Marseille.

L’ouvrage présenté en l’hommage de Tom Carr est l’histoire d’une rencontre, celle d’une époque post-franquiste et celle de l’arrivée de François Mitterrand et de Jack Lang, son ministre de la culture, au pouvoir en France.

De grandes heures pour la création et l’expression culturelle, dont notre département, au centre de cette ébullition artistique, profitera pleinement grâce à l’énergie de Joséphine Matamoros, d’abord sur Perpignan, puis à Céret et aujourd’hui à Collioure.

Malgré des années moins favorables à la politique culturelle de part et d’autres des Pyrénées, notamment depuis le milieu des années 2000, les artistes continuent à créer. Tom Carr fait partie de ceux-là, depuis les années 80, un attachement profond le lie à Joséphine Matamoros et à notre département, d’ailleurs plusieurs expositions lui ont été consacrées au Musée d’Art Moderne de Céret, en 2002, 2007 et 2009.

Cet ouvrage est destiné à ceux qui perçoivent le message de cet artiste, qui comme Picasso et bien d’autres, arrivent à dire beaucoup de chose avec peu de chose.