L’’ancien président de la République du Sénégal, Abdou Diouf et l’’artiste franco-arménien, Charles Aznavour, étaient réunis hier à Perpignan, à l’’invitation du Centre méditerranéen de littérature (CML) et de l’’Université Perpignan Via Domitia (UPVD).

Plus de 600 personnes sont venues à la rencontres de nos deux plus illustres représentant de la Francophonie au Théâtre de l’’Archipel, un  ancien Président de la République du Sénégal et une légende vivante de la chanson française. De nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation du CML et de l’UPVD, Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan et président de l’Agglo, son adjoint à la culture Michel Pinell,  Josiane Chevalier, Préfète des Pyrénées-Orientales ainsi que de nombreux élus et personalités institutionnelles et du monde de la culture.

Abdou Diouf, successeur de Léopold Sédar Senghor à la présidence de la République du Sénégal entre 1981 et 2000, a placé ses mandats sous le signe de l’approfondissement de la démocratie et la libéralisation progressive de l’économie de son pays. Il a été secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie entre 2003 et 2014.
L’artiste français le plus connu au monde, complice et ami du CML depuis plus de 15 ans, est donc revenu à Perpignan pour honorer son ami Abdou Diouf. Charles Aznavour vient de sortir 51ème album sobrement intitulé « Encores ». Un album bercé de jolis souvenirs d’enfance où l’on croise Piaf et quelques brins de nostalgie. Lors de son passage à Perpignan, Charles Aznavour a présente son dernier album dans les locaux de l’Indépendant en présence de plusieurs lauréats des Trophées de la jeunesse, parmi lesquels Lucas Barande et Benoit Guisset.