Deux séances : à 14h 29 et à 20h 29… et à chaque fois un Palais des Expositions (route de Bompas à Perpignan) plein comme un œuf, deux fois 3 500 spectateurs !

La tournée « Age tendre et tête de bois » qui rassemble sur scène dix-sept idoles (Hervé Villard, Monty, Michèle Torr, Gigliola Cinquetti, Jean-Jacques Debout, le Grand Orchestre du Splendid, François Valéry, Dave, Herbert Léonard…) ; le tout présenté par Julien Lepers en « Monsieur Loyal ». Un spectacle de trois heures et demi, sept semi-remorques pour transporter matos, décors et costumes. Et en face, côté fans : une quarantaine d’autocars pour véhiculer toutes ces groupies, 200 personnes pour les encadre sur place (dont une quarantaine d’ouvreuses !)…

Sans oublier le boss de Boîtaclous, l’inimitable et incontournable Thierry Meier, qui (ac)cumule les succès, notamment depuis quarante-huit heures avec la venue à Perpignan de l’acteur Alain Delon dans le cadre de sa pièce, et aujourd’hui la tournée « Age tendre et tête de bois ».

Thierry Meier est un intuitif infatigable et lucide. Il s’appuie sur une culture large, « open », sur une curiosité inlassable, sur un rythme trépidant. Il fait partie de ces entreprenants capables de faire plusieurs choses à la fois. Il s’investit quotidiennement et durablement depuis des décennies pour hisser Perpignan au niveau des grandes métropoles en ce qui concerne l’agenda annuel des spectacles. Et l’affluence constatée à chaque fois démontre bien que Thierry Méier se trompe rarement, qu’il a « le flair » pour dénicher de façon avant-gardiste les shows de demain. On se souvient par exemple de Grands Corps Malade ou de Mado La Niçoise (Noëlle Perma) ; il fut parmi les tout-premiers à les programmer en province.