Quarante ans de complicité fraternelle et littéraire

Henry Bonnier était à mes côtés lorsque j’ai créé à Perpignan le Centre Méditerranéen de Littérature (CML), puis le prix Méditerranée.
Sa disparition aujourd’hui me laisse désemparé, tellement triste et malheureux.
Henry était plus qu’un ami pour moi, il était ma boussole et mon maitre spirituel. Il m’a appris le don de la fidélité, des valeurs chrétiennes, de la gratitude et de la grâce d’aimer. Il détestait l’ingratitude. Il m’a appris à la détester aussi.
President d’honneur du CML, Henry est allé retrouver ses amis Albert Camus, Henri Bosco, René Char et tant d’autres.
J’exprime à Régine son épouse, Erick et Florence ses enfants, toute ma peine et les embrasse de tout mon cœur ».

André Bonet
Adjoint au maire de Perpignan, délégué à la Culture

 

André Bonet et Henry Bonnier.