A l’affiche des lectures de la Maison Rouge (Perpignan) : La Vénus d’Ille de Prosper Mérimée

 

Ille-sur-Têt, début du 19ème siècle.
Un antiquaire catalan découvre une statue antique de Vénus aux pouvoirs mystérieux et inquiétants. À peine tente-t-on de l’extraire du sol que déjà survient le premier drame…

Ce vendredi 21 février, à 19h, à la Maison Rouge (41, rue Rabelais, Perpignan), Josiane Coranti et Jean-Louis Ferrer vous propose de vous plonger dans l’univers fantastique de « La Vénus d’Ille », une nouvelle de Prosper Mérimée.

La Venus d’Ille naît dans l’imagination de Prosper Mérimée lors d’un voyage qu’il effectue en Roussillon en 1834. Il est alors inspecteur des Monuments Historiques. Durant ce séjour, il découvre notamment un site antique et un temple dédié au culte de Vénus.

Mêlant imagination et érudition, Prosper Mérimée offre avec La Vénus d’Ille, l’une de ses plus célèbres nouvelles fantastiques. A son sujet, il écrira dans sa correspondance : « C’est selon moi, mon chef d’œuvre ».

Les lectures de la Maison Rouge sont organisées en partenariat avec le Centre méditerranéen de littérature (CML), France Bleu Roussillon et Delmas Musique.
Renseignement : 04 68 73 72 09
La Maison Rouge – 41, rue François Rabelais – Perpignan
(Entrée libre)