Hommage aux Révolutions Arabes et aux Combats des intellectuels Syriens, remise des prix du CML, débats et dédicaces  au programme.  

Les Prix Méditerranée et Spiritualités 2013 dotés par les institutions partenaire du CML (Centre Méditerranéen de Littérature), la Ville de Perpignan, le Conseil général des P-O, la Région Languedoc-Roussillon et la Caisse d’Epargne L-R, seront remis le mercredi 28 septembre, à 18h, au Palais des Congrès Georges-Pompidou de Perpignan, en présence de nombreuses personnalités du monde du livre, libraires, éditeurs, universitaires et auteurs de la région.

La cérémonie de remise des prix, présidée par l’écrivain libanais d’expression française Alexandre Najjar, sera animée par Eric Valmir, ancien grand reporter à France Inter, qui conduit aujourd’hui « Partout Ailleurs« , magazine de la rédaction dédiée à l’actualité internationale. Il est l’auteur d’un roman, Magari (Robert-Laffont), une radioscopie de la société italienne dans toutes ses nuances et ses contradictions.

Fabrice Hadjadj.

Le philosophe Fabrice Hadjadj recevra le prix Spiritualités d’aujourd’hui 2013, pour son ouvrage Comment parler de Dieu aujourd’’hui ? Anti-manuel d’’évangélisation (paru chez Salvator).

Créé par le CML il y a 13 ans, le prix Spiritualités d’aujourd’hui a pour but de récompenser des ouvrages qui favorisent le dialogue entre divers courants religieux. Dans cet ouvrage, incontournable et impertinent, le philosophe met en garde contre une dérive de la nouvelle évangélisation qui consisterait à se focaliser davantage sur la forme que sur le fond.

 

Michel Adroher (photo Benjamin@Latger).

Michel Adroher, agrégé de lettres et maître de conférences en langue et littérature médiévale à l’’université de Perpignan Via Domitia (UPVD), est le 10ème lauréat du Prix Méditerranée Roussillon. avec  Les troubadours roussillonnais (Les publications de l’’Olivier). Voilà huit cens ans que l’’on attendait de voir rassemblés, côte à côte, tous les textes connus des six troubadours roussillonnais recensés à ce jour : le roi d’’Aragon Alphonse II, Guillem de Cabestany, Berenguer de Palol, Pons d’’Ortaffa, Formit de Perpinya et Ramon de Rossello. L’’ouvrage primé par le CML est d’’autant plus précieux que Michel Adroher fait œuvre pédagogique en ne s’’adressant pas, dans son propos et ses commentaires, qu’’aux spécialistes de la lyrique médiévale.

Un pont entre deux rives : l’Orient et l’Occident

 

Wajdi Mouawad.

Né au Liban, Wajdi Mouawad quitte sa terre natale en guerre, à l’’âge de 8 ans pour vivre en France avec ses parents, puis au Canada et au Québec. Parallèlement à sa brillante carrière de dramaturge, Wajdi Mouawad publie un premier roman, Visage retrouvé en 2002. Ceux qui aiment son théâtre retrouveront ici son monde d’enfance et d’exil. Son second roman Anima (Actes Sud) , prix Méditerranée, est beaucoup plus qu’’un récit à voix multiples. Par son projet, par sa tenue, par son accomplissement, ce roman-Minotaure repousse les bornes de la littérature. Anima est une bête, à la fois réelle et fabuleuse, qui veut dévorer l’inoubliable.

Nedim Gürsel.

Nedim Gürsel compte parmi les écrivains et intellectuels les plus lus et écoutés en Turquie. Ce Fils d’Istanbul est le lauréat du prix Méditerranée étranger attribué à son roman L’’ange rouge (Seuil) , roman traduit par Jean Descat. A l’instar de son compatriote Orhan Pamuk, prix Méditerranée étranger et Prix Nobel de littérature 2006, incarne la nouvelle génération montante d’écrivains turcs engagés et encore voués au silence ou à l’exil, qui traînent perpétuellement dans un coin de leur âme la trouée magnifique du Bosphore, et le pont qui joint les deux rives, la quête perpétuelle et douloureuse du lien entre l’Orient et l’Occident.

Né sur l’île de Majorque, l’écrivain et journaliste José Carlos Llop est poète et écrivain. Son dernier livre, Dans la cité engloutie (Jacqueline Chambon) ,Prix Méditerranée Etranger/mention spéciale du jury, raconte le Palma mythique des années 1960 et 1970, celui qui attirait intellectuels, artistes et mondains. A travers son regard d’enfant, José Carlos Llop livre un portrait intimiste et nostalgique de son île, alors promesse de paradis. C’’est à la fois un récit de voyage et un texte autobiographique, un essai littéraire et sociologique, qui compose une chronique mythique et intime de la ville que l’’auteur a connue et qui n’’est plus.

Grégoire Delacourt.

Le second roman de Grégoire Delacourt, La Liste de mes envies, prix Méditerranée des Lycéens (Jean-Claude Lattès) , a dépassé les 500 000 exemplaires vendus, et 27 pays en ont acheté les droits de traduction. Des rencontres lycéennes mises en place par la Région LR se sont déroulées au printemps dernier avec les différents candidats, d’’Uzès à Nimes, de Perpignan à Montpellier, grâce au soutien de la Caisse d’’Epargne Languedoc-Roussillon. Ce roman touche les lecteurs qui redécouvrent les joies simples de la vie. Le livre fait l’’objet d’’une adaptation au théâtre, ainsi que d’’une adaptation pour le cinéma sous la direction de Didier Le Pêcheur.

Le programme :

Mercredi 25 septembre 2013

28ième Cérémonie de remise des prix Méditerranée et Spiritualités d’aujourd’hui  (Entrée libre)

18h Palais des congrès Georges Pompidou • Place Armand Lanoux • Perpignan.

 

Maram Al Masri.

 

Avec la présence des écrivains suivants : Wajdi Mouawad, Nedim Gursel, José Carlos Llop, Grégoire Delacourt, Michel Adroher, Fabrice Hadjadj, Eric Valmir, Alexandre Najjar, Maram Al Masri, Minna Sif, Olivier Sebban, Cyril Massarotto et Hélène Legrais.

 

Mina Sif.

 

 

1ère Partie de la cérémonie :

La cérémonie s’ouvrira par un hommage aux Révolutions Arabes et aux Combats des intellectuels du Monde méditerranéen avec la présence exceptionnelle de la poétesse syrienne Maram Al Masri. Lecture de poèmes en arabe, traduit en français par l’’écrivaine Minna Sif. Elle sera suivie du « Grand Dialogue » , débat exceptionnel entre Fabrice Hadjadj et Wajdi Mouawad, sur le thème « La question de Dieu, du bien et du mal’ animé par Eric Valmir.

2ième Partie de la cérémonie :

Remise des prix aux lauréats : Nedim Gursel, prix Méditerranée Etranger; Fabrice Hadjadj , prix Spiritualités d’Aujourd’hui; Wajdi Mouawad, prix Méditerranée ; Grégoire Delacourt, prix Méditerranée des Lycéens ; José Carlos Llop, prix Méditerranée Etranger/Mention du jury et  Michel Adroher, prix Méditerranée Roussillon.

 – Dédicaces de l’’ensemble des auteurs invités à partir de 17h30 puis à l’’issue de la remise des Prix Méditerranée et Spiritualités d’’aujourd’’hui, avec la présence sur place des Librairies Torcatis et Siloé.

 

Toute la rentrée littéraire du CML sur le site : www.prixmediterranee-cml.com Renseignements : 04 68 51 10