Philippe Laflaquière, ancien magistrat de l’application des peines, aujourd’hui procureur adjoint au parquet de Perpignan,  a abordé les grands thèmes qui en font un sujet particulièrement sensible, au premier rang desquels la prise en compte de la douleur des victimes, le risque de la récidive. Au-delà de la réinsertion (ses réussites, majoritaires, mais aussi ses échecs), Longues peines dévoile le travail complexe et délicat mené par le juge de l’application des peines avec ses partenaires de l’administration pénitentiaire.

Achille Kiriakidès,  procureur de la République de Perpignan et Me Maurice Halimi ont participé à cette conférence riche et passionnante, qui comptait la présence de nombreux avocats et magistrats de Perpignan,  rencontre durant laquelle  la complexité de l’être humain s’est trouvée au coeur des débats.  Philippe Laflaquière lors de son intervention a rappelé que  « la grandeur du juge, c’est de prendre la bonne décision, au bon moment, pour la bonne personne. »