Réuni avant-hier mercredi 25 mai 2016, à l’hôtel Masseran à Paris, siège de la Fédération nationale des Caisses d’Epargne, le jury du 31ème prix Méditerranée, présidé par Dominique FERNANDEZ, de l’Académie Française, a récompensé Teresa CREMISI pour son premier roman, La Triomphante (Editions des Equateurs).
Née en Egypte, grandie en Italie, Teresa CREMISI se raconte dans un premier roman.C’est une femme qui nage droit devant vers l’hiver de la vie et qui en revient, cheveux mouillés à tordre quand tant de précautionneuses brassent à l’indienne. Et voilà que la guerrière retire ses palmes et se fait romancière pour sécher au soleil sur des pierres noires et blanches qui pourraient être les livres brûlés d’une bibliothèque ancienne.

« Il faut voir dans le titre La Triomphante l’ironie de la narratrice qui raconte sa vie d’exilée entre l’Egypte, l’Italie et la France. Une femme qui aurait rêvé d’un destin d’homme – Achille, Hector, Bonaparte ou Lawrence d’Arabie – mais qui devra se contenter de l’Occident et de ses carrières en château de sable », écrit le jury du prix Méditérannée dans un communiqué, qualifiant de « formidable » le premier roman de l’éditrice Teresa CREMISI, paru quelques jours après l’annonce de son départ de Flammarion, en 2015.

Le jury du prix Méditerranée a également récompensé l’artiste espagnol de culture et d’expression catalanes Lluis LLACH pour son roman Les Yeux fardés (Actes Sud, traduction de Serge Mestre), « ode vibrante à Barcelone, capitale portuaire irréductible ».

Lluis LLACH, le magnifique

 

Lluís LLACH, c’est d’abord une voix. Une voix qu’on reconnaît entre mille, où que l’on soit et qui réveille en chacun de nous amour et humanité. Une voix apaisante, venue de la nuit des temps et qui se comprend intuitivement, qui résonne comme l’écho d’un langage universel, le langage de l’âme qui ne connaît pas de frontières. Lluís LLACH, c’est aussi un regard porté sur le monde. Un regard doux, grave, renversant et des mots qui vont de la révolte à la tendresse avec la simplicité de ceux qui n’ont rien à prouver pour exister.
Considéré depuis les années 70 comme le symbole de la résistance de la langue catalane face au régime franquiste, LLACH a joué un rôle majeur dans la renaissance de l’identité culturelle et artistique catalane. Au fil des quarante années de sa carrière, LLACH n’a cessé de nous délivrer son message d’amour, de tendresse, de paix et d’espoir.
Dans son roman Les Yeux fardés, Prix Méditerranée 2016, quatre amis traversent l’enfance et l’adolescence dans le quartier populaire de la Barceloneta. Après l’âge des premières amours et des découvertes, les caractères s’affirment et les destinés s’esquissent mais personne n’échappe à son milieu. Véritable chant d’amour pour Barcelone, ce roman saisit avec une grande justesse le combat de tous ces « sans voix ». Qu’il dénonce les stigmates du franquisme, l’opprobre jeté sur les amours « maudites » ou l’immuable joug des puissants, Lluis LLACH est en littérature, comme à la scène, une conscience en alerte, un résistant éternel. Figure de proue du combat pour la culture catalane pendant le franquisme, Lluis LLACH a enregistré une trentaine de disques. Il a mis fin à sa carrière de chanteur en 2007.
Baptiste Beaulieu, médecin généraliste auteur de deux romans, a reçu de son côté le prix Méditerranée des Lycéens pour Alors vous ne serez plus jamais triste (Fayard).

Le choix du jury du prix Méditerranée du livre d’art s’est porté cette année sur l’ouvrage de Tim Benton, Le Corbusier, peintre à Cap-Martin (Editions du patrimoine).

La liste des lauréats des Prix Méditerranée 2016 est désormais complète. Rappelons que le Prix Méditerranée Roussillon a distingué en avril dernier trois auteurs des Pyrénées-Orientales : Philippe Georget , Méfaits d’hiver, roman, Editions Jigual Polar, Prix Méditerranée Roussillon 2016 ; Michel Arcens, La maison d’Hannah et autres fictions/Dans la lumière d’Edward Hopper, Editions Alger Ego , Prix Méditerranée Roussillon 2016 Essai/Fiction et Jésus Manuel Vargas, Maltalents, Editions Les Presses littéraires, Prix Méditerranée Roussillon 2016, Coup de cœur du jury.

Le prix Méditerranée est parrainé par la Ville de Perpignan, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et la Caisse d’épargne Languedoc-Roussilon. Fondé en 1985 à Perpignan par le Centre méditerranéen de littérature, le prix a pour vocation « de valoriser l’espace culturel entre les différents pays dont la Méditerranée est le creuset, et de reconstruire le récit épique de diversités fondatrices de son identité ».