30ème anniversaire des Prix Méditerranée:

LES LAUREATS 2015 

Paris- Closerie des Lilas- 13h: Les membres du jury ont attribué le Prix Méditerranée à Valérie Zenatti, Le Prix Méditerranée étranger à Milena Agus et Luciana Castellina, le Prix Méditerranée de Poésie Nikos Gatsos à Jean Orizet et le Prix Méditerranée de l’essai à Thierry Clermont. Le Prix Méditerranée fondé en 1985 fête ses 30 ans.

Le Prix Méditerranée organisé par le CML et ses partenaires (Ville de Perpignan, Conseil Général des PO, la Région Languedoc-Roussillon et la Caisse d’épargne Languedoc-Roussillon) et qui fête son trentième anniversaire a attribué ce vendredi 20 mars pour son édition 2015 le Prix Méditerranée à Julie Zenatti pour Jacob, Jacob (Editions de l’Olivier) qui succède à Gérard de Cortanze, le Prix Méditerranée étranger à Milena Agus et Luciana Castellina pour, Prends garde, traduit de l’italien, (Editions Liana Levi) qui succèdent à Javier Cercas et le Prix Méditerranée de la Poésie Nikos Gatsos à Jean Orizet qui succède à Guy Béart pour l’ensemble de son œuvre publiée au Cherche Midi, le Prix Méditerranée de l’Essai à Thierry Clermont pour San Michele (Seuil).

Etaient réunis autour de Dominique Fernandez de l’Académie française et Président du Jury, André Bonet Secrétaire Général du Jury, Daniele Sallenave de l’Académie française, Christine Fabresse, Jean-Christophe Rufin, Patrick Poivre d’Arvor, Olivier Poivre d’Arvor, Bernard Thomasson, Grégoire Delacourt, Yves Gazzo, Jean-Jacques Bedu, Alain Radondy, Amin Maalouf, Joël Schmidt, Gérard Davoust, Henry Bonnier…

 



Prix Méditerranée 2015: Valérie Zenatti pour, Jacob Jacob (Éditions de l’Olivier)

Valérie Zenatti est née en 1970 à Nice. Elle a publié quatre ouvrages et plusieurs livres pour la jeunesse. Elle est également scénariste pour le cinéma et traductrice d’Aharon Appelfeld en France. Son dernier roman, « Jacob, Jacob » a connu un vif succès critique et public. « Plus que sur la mémoire collective, Jacob, Jacob s’est construit sur le socle des souvenirs ou objets de famille (une photo, une carte postale…). L’imagination et l’écriture ont fait le reste. Car, ici, le pays des origines, mille fois perdu et retrouvé, c’est la langue française, bousculée, magnifiée, qui se charge de l’inventer… »
Son livre pour adolescents « Une bouteille dans la Mer de Gaza », paru en 2005, lui a valu une vingtaine de prix et a été traduit dans une quinzaine de langues. Il a été adapté par elle-même et le réalisateur Thierry Binisti pour le cinéma sous le titre Une bouteille à la Mer, sorti en 2012.



Prix Méditerranée Etranger 2015: Milena AGUS et Luciana CASTELLINA pour,
Prends garde (Liana Levi)
Pouilles, printemps 1946. D’un côté il y a les sœurs Porro, qui vivent recluses dans leur palais et ignorent le monde environnant. De l’autre les ouvriers agricoles, bousculés par la guerre et tenaillés par la faim. Les sœurs continuent à tenir leur rang, à se rendre à l’église, à se pencher sagement sur leurs broderies. Les travailleurs, eux, se mobilisent pour obtenir un emploi, nourrir leurs enfants, contenir la pression des réfugiés qui affluent dans la botte du pays. Ce jour de mars 1946 la foule se rassemble sur la place où s’élève la noble demeure pour un meeting syndical lorsqu’un coup de fusil retentit…

Milena Agus a rempli les vides de cette histoire vraie grâce à son imagination. Elle fait revivre sous les yeux du lecteur les sœurs Porro, prisonnières comme les paysans de leur condition sociale mais coupables de n’avoir pas ouvert les yeux sur les cruautés de l’Histoire

Luciana Castellina nous relate cet épisode de l’Histoire dans le contexte trouble de l’époque: le débarquement allié en Italie du Sud, la dissolution du Parti fasciste, l’établissement du roi à Brindisi, l’arrivée des réfugiés dans les Pouilles et les révoltes paysannes. Une flambée de violence que les historiens ont quasiment passé sous silence et qui prend aujourd’hui toute sa signification.

 

 

Prix Méditerranée de l’essai: Thierry Clermont pour San Michele (Seuil):

Né en 1966, Thierry Clermont est critique au Figaro littéraire. Il a publié plusieurs recueils de poèmes dont, en 2010, Jubilate ! poèmes pour soprano aux Éditions de la Différence ainsi que Le Rire des belettes chez Naïve en 2012. San Michele est son premier récit à paraître aux Éditions du Seuil.

Accompagné et guidé par la mystérieuse Flore, le narrateur flâne dans l’île-cimetière de Venise, quatre saisons durant. Fasciné par les ombres errantes de San Michele, les variations de lumière, la gamme des ocres, il évoque ici aussi bien les personnages illustres qui y reposent depuis deux siècles que les anonymes (princesses russes, jeunes ballerines, bambins, soldats, ambassadeurs, aviateurs…). L’occasion de retrouver Stravinsky et Diaghilev, Ezra Pound, Joseph Brodsky, le compositeur engagé Luigi Nono, Aragon, qui faillit mourir à Venise, Wagner qui y rendit son dernier soupir. En arpentant ce parc fleuri dominé par les cyprès, en évoquant ses souvenirs personnels, le narrateur nous fait aussi découvrir des poètes oubliés ou suicidés, des musiciens, des épisodes peu connus de la vie de Casanova, de Chateaubriand ou de Henry James.



Prix Méditerranée de la Poésie Nikos Gatsos: Jean Orizet
pour l’ensemble de son oeuvre.
Jean Orizet, né en 1937  à Marseille, c’est est un poète et prosateur français dont l’œuvre s’inscrit dans la lignée des écrivains voyageurs et humanistes. Cofondateur à Paris de la revue Poésie 1 en 1969 et des éditions du Cherche Midi en 1975 ,Orizet effectue également des missions pour les services culturels du ministère des affaires étrangères  et pour l’Alliance Française. Traduite en plus de vingt langues, son œuvre est couronnée par de nombreux prix. Il est membre de l’Académie Mallarmé, de l’association internationale de la critique littéraire et président d’honneur du PEN Club français. On lui doit l’invention du concept d’« entretemps » qui sous-tend l’ensemble de ses écrits

 

Une cérémonie d’anniversaire du trentième anniversaire du Prix Méditerranée sera organisée le mercredi 17 juin (en présence des lauréats 2015 et d’anciens lauréats) dans les Jardins de la Fédération Nationale des Caisses d’Épargne, partenaire institutionnel des Prix Méditerranée(Hôtel Masseran- 5 rue Masseran – 75007 Paris).

Rappelons que la Remise officielle des Prix Méditerranée aura lieu fin septembre à Perpignan.