Robert OLIVES présente son premier ouvrage : L’homme au pyjama (Préface de Louis ALIOT)…

 

« Cela commence par une rencontre, une rencontre fort inédite, pas banale et pourtant vraie. Je suis dans ma voiture, je suis mon bonhomme de chemin quand le destin me met en face d’un homme, un peu gauche, perdu. Des gamins taquinaient ce vieil homme habillé d’un pyjama noir et blanc.

Ce pyjama était celui que portèrent les innombrables victimes de la boucherie nazie, l’habit de mort de Mauthausen, comportant le matricule 5050 cousu sur la poitrine, comme pour partageait la personne entre l’humanité et la servilité. Ce vieil homme, qui a connu l’enfer, s’est avéré être le père d’un ami d’enfance.

J’ai donc décidé d’écrire l’histoire de ce vieil homme, abîmé par l’histoire, détruit par la folie des hommes. J’ai décidé de faire le portrait croisé de sa famille, écrasée par le nazisme et de la mienne, broyée par le franquisme. J’ai décidé de parler, par ce livre, de ces illustres inconnues qui furent chassés de leurs terres, extraits de la quiétude de leurs patries mais de montrer qu’il existe toujours l’espoir. Dans ce livre, je n’ai cessé de me sentir attiré vers ces morts, et de les imaginer tendus vers les vivants. Chez ces vivants eux-mêmes, la vie est suspendue à de mystérieux échanges. « Si nul ne pense à eux, ils cessent d’exister. », écrivait Supervielle.

L’écriture est le moyen de raconter deux histoires mais l’écriture a surtout le rôle que veut bien lui donner le poète : « … Car le Dieu réunit ce qu’à disjoint l’Abîme ! ». »

 

Si vous souhaitez commander ce livre, veuillez adresser un chèque à l’ordre de Robert Olives, 65 rue du 4 septembre 66600 Espira de l’Agly. N’omettez pas d’inscrire vos coordonnées !

Prix : 24 euros – Renseignements : 06 24 69 34 19.