Retour sur images, ce dimanche 20 octobre 2013, sur France 2, dans l’émission de Michel Drucker « Vivement Dimanche Prochain », entre 19h et 20h… sur l’inauguration du Palais des congrès-Charles Aznavour de Montélimar. Un Perpignanais était présent, André Bonet, président du Centre Méditerranéen de Littérature.
Le nouveau palais des congrés « Charles Aznavour » de Montélimar a été inauguré le 27 septembre dernier, par le député-maire Franck Reynier, en présence de Charles Aznavour, d’ André Bonet et de Michel Drucker.
Ce nouveau complexe, posséde une salle de spectacle pouvant acueillir plus de 3 000 personnes.

Franck Reynier (maire de Montélimar), Michel Drucker, Charles Aznavour et André Bonet.

La petite histoire d’une grande inauguration

Pourquoi Charles Aznavour ? « Parce qu’’on me l’’a demandé » a simplement déclaré sur scène le principal intéressé. En fait, dans la relation qui existe entre Montélimar et Charles Aznavour, il y a un personnage central : André Bonet, président du Centre méditerranéen de littérature (CML) de Perpignan.

C’’est, depuis longtemps, un proche de Charles Aznavour, mais aussi un proche de la communauté  arménienne de Montélimar. Au départ, c’’est grâce à ce lien que Charles Aznavour a pu se rendre une première fois à Montélimar, le 15 janvier 2011, pour inaugurer un rond point portant le nom de son ami Charles Trenet.

Déjà accompagné d’’André Bonet, il avait beaucoup apprécié l’’accueil montilien. Ce jour-là, il avait d’’ailleurs rencontré plusieurs familles d’’origine arménienne vivant à Montélimar.

Le lien était tissé. Et quand on a proposé à Charles Aznavour de donner son nom au palais des congrès de Montélimar Sésame, il a accepté immédiatement.

Son agenda, très chargé, a même conduit à bousculer un peu la date d’’inauguration. Initialement prévue le 12 octobre, elle a été avancée au 27 septembre dernier.