Le lieutenant de police Romain Puértolas, auteur de  « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa »  est l’invité  exceptionnel du CML mercredi 4 février à Perpignan à l’occasion de la sortie de son second roman,  « La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel ».

Romain Puértolas revient en librairie en ce début d’année 2015 avec un nouveau livre,  « La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel » (Editions Le Dilettante). C’est une bouffée d’air frais, qui mêle de la fantaisie, du rêve et beaucoup d’amour. Ce  second roman  est fidèle à l’esprit du premier. Les lecteurs retrouveront comme dans Le fakir, ce même esprit du conte, à la fois poétique, farfelu mais aussi non dénué de philosophie et de sagesse.
Heureuse nature, Romain Puértolas, analyste de la police aux frontières rencontre depuis plusieurs mois un succès imprévu de librairie. Il est lieutenant de police, il a 38 ans. Avec plus de 300 000 exemplaires vendus, dans 36 pays, traduit en 32 langues et 12 propositions d’adaptations au cinéma, une critique unanime et dithyrambique, Romain Puértolas, a de quoi afficher un très large sourire. Il a été  la plus inattendue  surprise de la dernière rentrée littéraire avec son roman au titre qui en dit long sur le genre, « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea ». Un livre jubilatoire sur le sujet grave du combat que mènent quotidiennement les clandestins en quête d’une terre promise. L’histoire est totalement rocambolesque, dès le choix du héros : un fakir débarqué en France à Ikea pour venir changer son matelas à clous. N’ayant qu’un billet truqué en poche, l’homme au turban compte dormir dans un des lits exposés, sans savoir que c’est nuit d’inventaire. Cela l’oblige à se cacher dans une armoire qui part en goguette dans un container, avant de changer constamment de moyens de transports les plus insolites. Poursuivi par un Gitan qui veut le tuer, il finit par rencontrer l’amour au bout d’un périple aux rebondissements dignes d’Emir Kusturica, voyageant aux quatre coins de l’Europe jusqu’à la Lybie en guerre. C’est un livre universel avec beaucoup de nationalités écrit par un ancien fonctionnaire à la Police des frontières, dont il a tiré l’essence de ce premier roman.

L’amour donne des ailes

Si tout a commencé, pour Romain Puértolas, par l’ambulation d’une armoire bien complète de son Fakir, tout va continuer avec la geste aérienne d’une donzelle hors norme : Providence Dupois, debout dès l’aube, flair de reine, six orteils au pied droit, factrice de profession et mère par instinct.  Le jour où Providence doit se rendre à Marrakech pour ramener Zahera, une petite fille gravement malade qu’elle vient juste d’adopter, un volcan se réveille en Islande et paralyse le trafic aérien européen empêchant tout avion de décoller. L’amour d’une mère est-il assez fort pour déplacer les nuages ?  Coincée en aérogare par la nuageuse colère d’un volcan islandais, Providence ne peut aller quérir-guérir au Maroc l’enfant malade qu’elle a adoptée : Zahera, fillette aux poumons embrumés (toujours des nuages) par la mucoviscidose. Elle tempête, trépigne et songe à l’enfant qu’elle a découverte, petite boule de charmants prodiges, lors d’une hospitalisation au Maroc. Quand soudain les dieux suscitent un génie : le maître 90, dit aussi Hué, pour qui vole qui veut, suffit d’ouvrir les bras, l’envol se prend comme un élan : hop ! Et Providence de voler, cap Maroc ! Mais si, en définitive, tout cela n’était que chimère à réacteurs, un conte odoriférant, une rêverie en altitude… Qui sait ? « le monde est un enfant qui veut voler, avant de savoir marcher » nous glisse l’artiste : dont acte, rêvons, volons, rêvons que nous volons. Lisons et venons à la rencontre de Romain Puértolas ce mercredi 4 février à Perpignan !

 

Le programme :

Mercredi 4 février 2015

12h15 Romain Puértolas est l’invité des rencontres littéraires de l’Université de Perpignan, mise en place avec le CML (Amphi 5)

18h30 Le CML propose également  une rencontre avec l’auteur, dans les salons du Restaurant Quai 66 à Perpignan, en partenariat avec l’USAP (Quai Vauban)

Rencontres-débats et dédicaces à l’Université et au Quai 66 en partenariat avec la librairie Cajelice qui assurera la vente des ouvrages sur place

Entrée libre à ces deux rendez-vous littéraires. CML – Tél : 04 68 51 10 10.