Autodidacte, Corinne pratique l’art de la peinture depuis trente ans. Le métier de son époux, aujourd’hui maire de Saint-Arnac, l’a amenée à voyager de ville en ville à travers notre pays. Elle a en récolté des images plein la tête, qui lui permettent aujourd’hui de produire des peintures bien sympathiques.

L’acrylique emporte sa préférence. Elle s’est pourtant essayée au pastel. Elle pratique également la mosaïque dont elle a eu l’occasion de faire plusieurs expositions et que nous espérons admirer un jour.

Des portraits, des natures mortes, des animaux

C’est ainsi, que vous allez pouvoir découvrir tout ce mois de novembre, au caveau des « Vignerons des Côtes d’Agly », les œuvres de notre artiste du mois. Corinne, est attirée par les portraits, les natures mortes, mais aussi les animaux. De son aveu, les paysages ne l’attirent pas plus que cela, même si elle reconnaît la beauté de la nature en ce début d’automne.
Ne désespérons donc pas de voir sous son pinceau, naître des tableaux représentant la nature du côté de Saint-Arnac. Ce petit village du Fenouillèdes, empli de coins si agréables à visiter, loin du chambardement des villes. Nous y retrouverons certainement, cette sérénité qui manque tellement à la vie trépidante de tous les jours.

Les peintures présentes au caveau

Mais pour l’heure, Corinne vient nous régaler avec sa danseuse de flamenco qui nous emmène dans les rues de Granada ou sous les porches de l’Alhambra. C’est aussi cette petite fille, croquant à pleine dent dans cette pomme qui devient le fruit de la passion, loin de l’esprit de celui défendu. Elle nous donne l’envie de courir du côté du Conflent, lieu historique pour la production de ce fruit, et de nous émerveiller par des promenades à la rencontre des producteurs.
Ou alors, vous serez obnubilés par le regard de ce portrait, qui vous fera voyager dans ces régions lointaines du monde, que nous espérons tous, un jour visiter.

 


Mais Corinne, dans son œuvre, n’oublie pas la production de notre coin du département, la vigne et sa production de raisins. Ces derniers, grâce au savoir faire des vignerons et des cavistes, font la renommée d’un terroir, riche de sa viticulture, de ses vins qui seraient les meilleurs au monde, d’après l’avis de maîtres sommeliers et connaisseurs.
Voilà l’œuvre de Corinne présentée. Simple mais bien vivante, calme mais percutante empreinte de cette modestie qui construit les grandes destinées.
Une exposition à voir.
Pour de plus amples renseignements, appeler le 04 68 34 27 61. C’est Stéphane ou Marie-Line qui vous apporterons les précisions si nécessaire.
Alors, bonne visite !

Joseph JOURDA