La dramatique actualité qui a concerné depuis dimanche dernier la Catalogne espagnole, avec ces incendies aujourd’hui contrôlés qui ont couru sur plus de 15 000 hectares (deux fois et demie la superficie totale du territoire de la commune de Perpignan !) et fait 4 morts ainsi que des dizaines de blessés et des centaines de personnes évacuées, nous ont aussi (r)enseigné sur l’inquiétante méconnaissance géographique de la Catalogne vue par les médias nationaux français…

Entre ceux qui situent Port-Bou en France et d’autres qui nous expliquent à longueur de micro que la Catalogne englobe le département des Pyrénées… Atlantiques ! : il est grand temps de renvoyer nos tintins-reporters à leurs chères études de géographie.

Le pompom de la bêtise revient sans aucun doute à la chaîne de télévision française BFM-TV qui à vouloir être la première arrivée sur les événements – parfois les précédant dans la bousculade médiatique ?! – dont le speaker du journal de 22h le dimanche 22 juillet 2012, annonçait que l’incendie s’approchait de, nous citons, « Figuéras, station balnéaire très fréquentée par les touristes en cette saison (…) » !

Juste rappeler à ce speaker que la belle ville de Figuéras ou Figueres (coup de pub au passage !), qui abrite le célèbre musée du génial Dali, n’est pas située sur la Costa Brava, mais bien toujours à notre connaissance dans les terres, à environ 20 kilomètres de distance de la mer Méditerranée.

Nous passerons sur les détails d’autres médias, qui ont positionné la procince espagnole de Gérone au sud de Barcelone… Ou encore la commune française du Perthus aux portes de la principauté d’Andorre…