Ce jeudi 25 janvier, dans son émission quotidienne sur CNews, Pascal PRAUD avait invité en direct sur son plateau le chanteur Cali et le journaliste-polémiste Eric ZEMMOUR, entre autres personnalités. Suite à un échange tendu entre les deux hommes, le chanteur a quitté le plateau. Facile et stupide.

On ne va pas rentrer ici dans le détail du pourquoi et du comment, mais la sortie – nulle et non avenue – de Cali (artiste catalan originaire de Vernet-les-Bains) a fait le buzz. Au moins, elle aura permis à l’artiste de se faire un coup de pub en annonçant qu’il venait d’écrire un livre : « Seuls les enfants savent aimer », paru aux éditions Le Cherche-Midi. D’ailleurs, en claquant la porte du plateau, Cali ne s’est pas gêné pour le dire, qu’il venait de publier son bouquin… Ce qui nous fait penser que tout ça était peut-être, certainement même, écrit d’avance, l’esclandre et le livre ! Car, en plus, Cali savait que ZEMMOUR serait à l’antenne, à ses côtés. Si ZEMMOUR déplait tant que ça à Cali, ce dernier n’avait qu’à pas y aller.

Cali a raté là une occasion unique de s’exprimer. Son comportement est d’une bêtise sans nom. En fuyant, Cali a pris son courage a deux pieds et a renvoyé de lui aux téléspectateurs et aux internautes – Qui se régalent depuis de le ridiculiser – une image déplorable et insincère de son personnage.

Face à ZEMMOUR, tance un Facebook, « Cali a manifesté une insupportable lâcheté. Face à la rédaction de CNews, il a manqué de respect, de clarté, d’honnêteté. Face à toutes celles et tous ceux qui étaient devant leur télé il a montré un visage capricieux, dédaigneux, un ton haineux ».

Là où il fallait de l’humour, de l’ironie, du culot, de la dérision, de la fierté, Cali a choisi de reculer, de partir, de s’éclipser, d’abandonner tout ressort. Il a choisi de ne pas résister. Exactement comme le faisaient les politicards de Gauche dans les années 70-80, lorsqu’ils refusaient de débattre sur les plateaux de télévision avec un certain Jean-Marie LE PEN. On voit aujourd’hui où cette dérobade a conduit une grande partie du corps électoral : dans les bras du Front National… Et le « spectacle » continue.

En tout cas, comme le signe un internaute : « Je n’ai pas reconnu le Cali qui par ses chansons à texte nous a inondé de joie, de bonheur, de gaieté. Tout cela est bien triste… ».

  • « Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres » (Aristote).

 

Le clash entre le chanteur Cali et le journaliste Eric ZEMMOUR, sur CNews, a fait le buzz jusque dans l’émission de Cyril HANOUNA, « Touche Pas à Mon Poste » (TPMP/ chaîne C8), hier soir, où les chroniqueurs s’en sont donnés à cœur joie pour dézinguer… (capture d’écran)