Sur les réseaux sociaux, les internautes s’en donnent à cœur joie pour flinguer la dernière édition du festival Les Déferlantes d’Argelès-sur-Mer… Morceaux choisis :

Julien Sauvé : « J’aimerais connaître les démarches à suivre quand au vol de mon portable et de celui de mon amie pendant le concert… Au moins deux autres personnes étaient dans le même cas ce soir-là et d’autres personnes nous ont signalé que de nombreux vols avaient eu lieu (…) ».

Sophie Bezombes-Bauché : « Pareil pour nous, lundi soir (…) ».

Mireille Jonnette : « Pour nous aussi mardi (…) ».

Ce type de réclamations s’étalent sur six pages !

Julien Sauvé : « Je sors de la Gendarmerie d’Argelès-sur-Mer et les gendarmes eux-mêmes s’étonnent du manque de sérieux quant à la prise en compte du problème… surtout quant on nous incite à utiliser une appli mobile de paiement pour éviter le liquide sur place… C’est certain que mon téléphone est verrouillé, donc ça m’a évité de leur payer des coups à boire mais ils ont un téléphone à 549€ actuellement… ».

Cyril Grieu : « Moi ça m’est arrivé hier ».

Youss Drer : « Nous, c’est la carteDeferlcash volée… Je m’en suis rendu compte le lendemain… La gars s’est gavé de bières et impossible de la bloquer à distance… Et aucune nouvelle de l’organisation… pfff ».

Maxime Lagresle : « 8€ la bière, 10€ le sandwich, carte prépayée obligatoire… C’est ça l’esprit rock ??!! Marketing, business et Cnie… Dommage ».

Guillaume Ingles : « Où t’as vu du rock à part Liam GALLAGHER, hier ? ça devient presque l’électrobeach… Insupportable ! ».

TVB : « Shakira n’aurait rien arrangé à la médiocrité globale de cette line-up 2018… ».

Cédric 66500 : « Dans les flops je pense qu’on pourrait rajouter ces zones VIP qui gâchent la vue de centaines de festivaliers pour quelques dizaines de bobos… Je suis vraiment déçu ».

Hirondelle66 : « Les Déferlantes ont bien changé. Sécurité néant beaucoup passent par les murets, super rassurant ! Beaucoup trop de monde et niveau boissons verre plastique qu’ils ne reprennent plus et ils te vendent 50cl et au final le verre fait que 40cl. Programmation moyenne certains artistes décevants style GALLAGHER qui limite en a rien à faire du public… En bref, les Déferlantes ne pensent plus qu’à faire du fric en oubliant le côté festif. Une chance, les terroristes n’aiment pas les festivals car là ils passeraient sans souci ! ».

Solar : « Le choix musical est à l’appréciation de chacun mais trop de rap, la balance n’a pas été équitable point vu voix féminine, conso trop cher mais sous les jours les plus chauds droit de rentrer avec une bouteille d’eau bouchonnée, à l’année prochaine mais tout dépendra cette fois-ci non pas du cadre exceptionnel de Valmy mais des artistes à venir en 2019 ».