twitter    RSS  
Brèves de comptoir

Brèves de comptoir n° 031

Messi s’en va… Mais non ! –« D’un côte Lionel Messi veut partir parce que le club ne gagne plus. Mais d’un autre côté on aurait le meilleur joueur de foot du monde qui n’arrive plus à faire gagner son club » T’es un peu dur là… -« A 33 ans, l’âge du Christ, Messi le sauveur voit...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N° 030

Entendu ce matin, en terrasse d’un café à Perpignan…   –« Si deux ou trois ministres doivent se déplacer pour chaque incident de ce pays, il va falloir encore augmenter leur nombre et celui des secrétaires d’Etat consacrés pompiers d’office ! C’est bien d’être plus près du peuple, mais le balancier semble aller trop loin, non...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°029

-Je n’y comprends plus rien à cette histoire de crise sanitaire. Chaque fois qu’un ministre intervient sur un plateau de télévision, face aux caméras, devant un micro, c’est pour dire l’inverse de ce qu’un de ses collègues a dit la veille sur le perron de l’Elysée ou de Matignon… Foutaise ! -« Pourquoi, toi tu les...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°027

-Dans le village, notre petite presse est ouverte avec des livraisons très partielle. L’épicerie du village est en face, donc second arrêt déconfiné au petit comptoir-bar intérieur… Discrétion indispensable. –« Ce sont vos soignants ! En quelque sorte. Au fait, tu as vu ce titre en gros : le pétrole est tombé à un prix négatif...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°026

-Je suis assez inquiet… -« Pourquoi, t’as pourtant l’air en pleine forme, d’avoir le moral… » -Ce n’est pas pour moi, c’est pour mon fils, celui qui est âgé de 23 ans. -« En même temps, j’avais deviné, t’as qu’un fils ! Qu’a-t-il fait pour te causer autant de souci ? » -Figure-toi qu’il continue de sortir malgré le...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°025

-Et dans le journal le Monde daté de ce jour, tu as lu… -« Quoi encore ? » -Il y a un important article sur les festivals en France. Dix-sept qui ont plus de dix ans d’ancienneté et concernant les musiques actuelles sont cités. Du Hellfest à Garorock en passant par Jazz in Marciac. -« Et alors ?...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°024

-T’as lu L’indépendant ce matin ?  -« Oui, comme tous les jours. Pourquoi ? » -Hervé Montoyo, le président des hôteliers-restaurateurs* en remet une couche. -« Ah bon ? Cela m’a échappé. Pourtant je suis un fidèle de ses bons mots, car avec lui le poids et le sens des mots connais pas ! Comme disent les jeunots...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°023

-T’as vu le Préfet Chopin il met le paquet dans la lutte de l’Etat localement contre le coronavirus… -« Oui, j’ai vu. L’idée d’intervenir régulièrement en live sur sa page Facebook pour répondre aux questions des internautes sur la crise sanitaire, moi je trouve ça super ! En tout cas c’est très original » -Je voulais parler...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°022

-A ton avis, pourquoi le Président Macron plaide en faveur d’un déconfinement par tranches d’âge plutôt que par régions ? -« Je ne sais pas » -Langue au pangolin ? -« Oui, parce que je ne vois pas le message, je ne comprends pas la stratégie » -Il (Jupiter) a fait un cadeau d’anniversaire à sa femme (67 ans...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°021

Un bien pour un mal !   -Alors, ce confinement ? -« Rien à rajouter. Ah si, j’allais oublier, un phénomène intéressant à relier avec le coronavirus… » -Explique toi ! Je veux savoir. J’ai hâte ! -« Depuis le début de la crise, il faut bien constater une chose qui devenait de plus en plus insupportable :...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°020

-Ce Desperadovirus a quand même du bon, parfois… -« Corona ! » -Quoi Corona ? -« Tu dis « Desperadovirus », non c’est le « co-ro-na-virus » !!! » -Bon d’accord. Ce que je voulais dire c’est que parfois le hasard fait bien les choses. Regarde à Argelès-sur-Mer, grâce au coronavirus, ou à cause du coronavirus selon où on se place, la municipalité...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°019

-Alors, ce confinement, pas trop démoralisé, pas trop stressé, tu t’en sors ? -« C’est le cas de le dire, je ne sors pas de chez moi. Je respecte les consignes à la lettre. J’ouvre simplement mes fenêtres à 20h pour applaudir nos soignants. Il y a sur le net des témoignages formidapples, extra-ordinaires à propos...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°018

-T’as entendu le Premier ministre Edouard Philippe à la télé, hier soir ? -« Non. Qu’est-ce qu’il a encore dit ? ». -Il a parlé du coronavirus… -« Ils n’ont que ce mot à la bouche en ce moment. En même temps, c’est logique vu la gravité de la situation. Faut bien qu’il fasse le job ». -Oui, mais...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°017

#restezcloîtrés Dans un bar de Perpignan. -Le confinement ressemble au cloître ; d’ailleurs, ne dit-on pas « cloîtré à la maison » ? –« Tu veux dire… » -Obéissance, chasteté, pauvreté… La première parce que cela coûte trop cher de ne pas obéir : 135€ pour commencer ! –« Et la suite mon ami ? » -La seconde par crainte justifiée...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°016

-Alors, ce 1er tour des municipales à Perpignan, qu’en penses-tu ? –« Il confirme ce que je pensais ». -C’est-à-dire ? –« La victoire assurée pour Louis Aliot ». -Attends, attends, c’est loin d’être fait pour le second tour car si tu additionnes les voix qui dimanche se sont portées sur Pujol, Grau et Amiel, lesquels figuraient sur la...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°015

Perpignan, ce mardi 10 mars 2020…   -Je suis le dauphin de la place Dauphine. Et la place Blanche a mauvais’ mine… Il est cinq heures Paris s’éveille… Arrivée du tiercé ce matin au Centre Technique Municipal (CTM) les écuries se sont souvenues qu’ils y avaient des employés municipaux. Arrivée gagnante pour la candidate Clotilde...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°014

Place République, à Perpignan, en terrasse, hier…   -Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ! –« Tu veux parler de quoi ? » -Des promesses des candidats. A part Bolo et Amiel, ils promettent tous la Lune. Demain, c’est sûr, s’ils sont élus ils vont raser gratis ! Langevine nous promet le Revenu Universel de Solidarité...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°013

Dans un bar de Perpignan, ce mardi 25 février à 8h…   -T’as vu tous ces désistement de dernière heure sur la liste de Romain Grau ? -« Ouais, c’est pas bon pour lui. Mais bon je me fais pas de souci pour lui, il a une équipe « Réserve » pleine comme un œuf dans laquelle les...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N° 012

A Perpignan, dans la campagne des municipales, à la lecture du journal local…   -T’as vu Barcelone annule son Salon mondial des nouvelles technologies… au moment où Romain Grau* conseille à Perpignan de s’y rendre… « On va pas en rajouter une louche sur Romain Grau, on va imaginer simplement qu’il n’a pas de bol ! ...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N° 011

Au gré des sondages…   Place Arago, à Perpignan, sur un banc public.   -Tu vas voir que l’on va assister à une épidémie de droit de réserve, de clause morale, d’incapacité en toutes sortes… « Tu veux parler de quoi ? » -Du nombre de candidats qui vont se désister. « Pourquoi donc se désisteraient-ils, la campagne...
>>lire la suite

Brèves de campagne N° 010

RN-116 : tempête dans un bénitier !   Dans un café à Collioure.   -S’il y a bien un thème qui rassemble localement, c’est bien celui de la Route Nationale 116… De droite à gauche, au centre et ailleurs, on ne parle que d’elle, même là où elle ne passe pas ! Les candidats aux...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N° 009

C’est la même chanson… Dans une brasserie perpignanaise. -Si Aliot est élu maire de Perpignan, la ville sera isolée au sein de l’Hexagone, même les corbeaux nous éviteront, ils ne viendront plus nous ravitailler… « Où t’as encore entendu de telles conneries » ? -Ben dans la campagne électorale. Carole (Delga) et Jean-Marc (Pujol) le disent régulièrement....
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°008

Argelès-village…   -En surfant sur Facebook, je viens de voir qu’Antoine Parra tiendra sa prochaine réunion dans un restaurant… Et alors ? Les candidats vont à la rencontre des électeurs, dans les bistrots, sur les marchés, à la sortie des entreprises, dans les commerces… -Oui mais là c’est à Port-Argelès et dans un restaurant qui...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°007

A deux pas de la gare TGV-Centre-du-Monde à Perpignan…     -T’as vu, pour les vacances de février, depuis Perpignan ça va être compliqué de rejoindre Font-Romeu et Les Angles… Pourquoi, y’a pas de neige ? -Si, au contraire, y’en a jamais eu autant. Et alors, de quoi se plaignent-ils ? -Y’a plus de route...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°006

Piquée au bar-PMU portugais du quartier perpignanais du Bas-Vernet… Vendredi soir dernier, soir de trois meetings à Perpignan pour les élections municipales des 15 & 22 mars prochains ; celui de Louis Aliot (avec Thierry Mariani), de Romain Grau (avec lui-même), et d’Agnès Langevine (avec Yanick Jadot et Raphaël Glucksmann). Cinq personnes devisant très fort...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°005

-Alors, c’est sûr, Jacques MANYA ne se représente pas à la mairie de Collioure ? -« Oui, c’est certain ». -Guy LLOBET sera tout seul alors ? -« Non, Docteur MANYA a promis de soutenir une liste ». -Mais qui la dirigera ? -« Justement, il cherche une tête de liste. La rumeur a couru qu’il pourrait s’agir de Philippe...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°004

-T’as vu, il y a une dizaine de jours des Indépendantistes, ceux du tsunami democràtic, ils ont bloqué la frontière catalane… -« Où ça ? » -Ben au Perthus ! -« Ah bon, je croyais que la Catalogne s’étendait jusqu’à Salses-le-Château… Maintenant, c’est clair : dans les P-O on est bien en France ».  
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°003

-T’as lu l’interview d’ALDUY hier dimanche dans L’Indépendant ? -« Le fils ou le père ? » -Jean-Paul, le fils ! -« Non, désolé. Je ne suis pas sorti de la maison hier. Il parle de quoi ? Il se représente ? » -Il dit qu’il soutient Romain GRAU et Clotilde RIPOULL. Il dit qu’il votera pour les deux....
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°002

  -Tu sais toi pourquoi le maire (de Perpignan) a annulé son meeting qui devait avoir lieu hier soir au Parc des Expositions ? -« Non. Pas précisément. Mais j’ai entendu qu’il l’avait reporté parce qu’il n’avait pas de grosses pointures à annoncer sur sa liste, il lui manquerait un poids-lourd… » -Il n’avait qu’à aller au...
>>lire la suite

Brèves de comptoir N°001

  -T’as vu Machin qui se présente aux municipales ? Il est gentil, c’est un bon mec, mais le costume de maire me parait bien grand pour lui… -« Si tu commences à juger les candidats dans les P-O sur leur tenue vestimentaire et en fonction de leurs possibilités costumières, alors nous allons tous finir à...
>>lire la suite