La belle équipe de l’Eden club de plage (à hauteur du poste de secours N°5 – Port-Argelès)

 

 

Morgan Lamare, 37 ans, est originaire de la Mayenne, en Bretagne. Il a atterri en Roussillon, sur les sommets pyrénéens, pour venir finir ses études, à Font-Romeu plus précisément, au campus « Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives » (STAPS) de l’Université Perpignan Via Domitia (l’UPVD)

 

Entre deux années universitaires, il découvre la station balnéaire Argelès-sur-Mer et décide de faire une première saison dans un camping, au Bois Fleuri, en tant que surveillant de baignade. L’air marin, l’appel irrésistible du grand large, manquait à ce Breton, surtout habitué à l’océan, où il a exercé la profession de moniteur de ski nautique, sur la façade Atlantique, à Biscarrosse, dans les Landes et à Lacanau, en Gironde.

L’été à la mer, l’hiver à la montagne, où parallèlement à ses universités il décroche un job de secouriste sur les pistes de Font-Romeu, le plan était parfait pour une qualité de vie naturelle sportivement revendiquée, avant de s’ancrer définitivement sur le littoral des P-O.

 

En 2016, il reprend le club de plage l’Eden, où il a été employé pendant cinq saisons estivales, situé sur la plage de Port-Argelès (à proximité du poste de secours N°5) : « Du coup, je savais où j’allais, où je mettais les pieds, et comment développer cette belle affaire ».

Trois pôles servent de piliers à l’Eden : une partie aire de jeux* (de nombreuses attractions gonflables) ; une autre consacrée à la natation** (cours pratiques uniquement de l’enseignement avec un maître-nageur diplômé) ; et l’activité essentielle « bateau »*** (avec des engins tractés tels que l’incontournable canapé de 2 à 8 places, le plus fun, ou encore la fameuse banane et la dernière nouveauté du club, le Discoboat).

Bien évidemment, il est possible de s’initier aux sensations de glisse sur l’eau tracté par un bateau en ski nautique ou wakeboard (uniquement le matin, avant 10h si la mer est calme… et sur réservation).

Morgan Lamare a ouvert l’Eden à tous les vents nautiques. Et, accompagné d’une équipe des plus sympathiques et professionnelles, toujours à l’affût du moindre courant – ici dans le sens de la « tendance » et pas marin -, il entend bien continuer sur le terrain de l’innovation en proposant d’autres activités, diverses et spectaculaires, tout en restant dans « un esprit fun » : « Dans ce métier, comme dans beaucoup d’autres, il faut sans cesse se réinventer, proposer quelque chose de nouveau, pour chaque été arriver à devancer les désirs de la clientèle. Balades tranquille ou sportive, il faut nécessairement aller de l’avant pour répondre aux attentes, il y a toujours un détail à peaufiner, à affiner. On travaille qu’avec et pour des gens qui sont en vacances, donc « no stress » c’est merveilleux, non ? ».

Et en plus, le taf se fait dans un cadre environnemental idyllique, où la Méditerranée vient lécher les pieds des Pyrénées, dans une ambiance de « savanes en plages »… Il est permis de rêver, détendez-vous, ce n’est pas (encore) l’archipel mozambicain de Bazaruto, mais vous être (déjà) à l’Eden

 

L.M.

 

*Entrée 8€ pour les enfants jusqu’à 12 ans.

**Cours à partir de 4 ans. Cours collectif de quatre personnes pour une progression optimale, dans une piscine chauffée posée sur le sable. Les cours durent trente minutes (à partir de 19€). Leçon particulière sur demande (30€).

***Parmi les attractions, le Discoboat : assis à l’intérieur d’une grosse bouée ronde avec dossier, vous pouvez vous accrocher ! Le Discoboat est une bouée, de quatre à dix places, qui va à droite et à gauche mais qui tourne également à 360° sur elle-même (20€ par personne le quart d’heure).

 

 

 

Contacts et + d’infos : Club de plage l’Eden : ouvert de juin à septembre, tous les jours de 9h à 20h. Tél. 06 89 60 06 39 et eden-club-argeles.com (edenclubargeles@gmail.com)