La vénérable sœur Anne Marie Antigo et les sœurs du monastère des sœurs clarisses pratiquaient les vertus chrétiennes !
Selon le récit de la Samaritaine, dans l’Evangile de Jean (4,3-42), Jésus de Nazareth se montre libre à l’égard des règles sociales, culturelles et religieuses de son époque qui interdisaient les contacts des juifs avec les samaritains et les rencontres publiques avec les femmes. Près du champ de Jacob, Jésus de Nazareth demande de l’eau à la Samaritaine qui venait de puiser de l’eau dans le puits afin qu’il puisse se désaltérer après un long voyage épuisant.

La vénérable sœur Anne Marie Antigo a toujours mis en exergue les vertus chrétiennes qui doivent guider les hommes et les femmes dans leur rapport à la vie humaine. Jamais dans ma vie je me suis engagé dans un écrit à caractère révisionniste.

 

Henri Ramoneda

 

//////////          //////////          //////////

 

 

-« Segons la història de la samaritana, a l’Evangeli de Joan (4,3-42), Jesús de Natzaret es mostra lliure pel que fa a les regles socials, culturals i religioses del seu temps que prohibien el contacte dels jueus amb els samaritans i reunions públiques amb dones. A prop del camp de Jacob, Jesús de Natzaret demana una mica d’aigua a la samaritana que acabava de treure aigua del pou perquè pugui satisfer la set després d’un llarg i esgotador viatge. La venerable germana Anne Marie Antigo sempre ha subratllat les virtuts cristianes que haurien de guiar els homes i les dones en la seva relació amb la vida humana. Mai a la meva vida no m’he dedicat a escriure de caràcter revisionista ».

 

H.R.