-« On sait qui on perd, mais sait-on qui on gagne…
Monsieur Éric Duhamel, s’en va !
Être Directeur Général des Services (DGS) est un emploi d’une complexité sans pareille. Non seulement il faut en avoir les diplômes, mais il en faut aussi l’expérience de quelques années, sans compter les capacités à s’adapter à toutes les situations et demandes.

Assurément, la commune de Port-Vendres ne peut se permettre de se passer de l’expérience nécessaire pour s’assurer la sérénité, bien sûr les capacités techniques, pour être bien gérée, mais aussi du diplôme afférent pour ce poste. On peut donc légitimement, en tant que citoyen lambda et contribuable, s’interroger sur ce départ de M. Duhamel et, par ricochet, sur la personne qui va lui succéder.

On peut ne pas apprécier la personne qui assurait brillamment le poste depuis des années, mais ne pas reconnaître l’indispensable jusqu’à penser que l’on peut s’en passer, me paraît être une erreur. C’est un avis qui certes n’engage que moi.

Monsieur Éric Duhamel qui part pour la municipalité de Font-Romeu-Odeillo-Via, a géré notre commune avec l’efficacité, le sérieux, la responsabilité et le professionnalisme dus à la fonction. Et ce, même si, selon le vieil adage, « personne n’est irremplaçable »… mais certaines personnes sont très dures à remplacer.

Un départ qui serait suivi, paraît-il, d’un autre : le comptable de notre commune, lui aussi serait annoncé sur le départ. Si je suis bien informé, au 1er mars qui vient, les deux quitteraient la commune ».

Guy Torreilles, un Port-Vendrais