La galère était déjà bien chargée avec des noms étiquetés LaREM (La République En Marche), déclarés depuis quelques temps.

Alors que nous avions sur notre territoire des candidats possibles de la « Maison Commune, Ensemble » et pas seulement En Marche (EM)… mais voilà, Monsieur Castex, semble-t-il, y a mis son grain de sel, voire même a fait ce que d’autres avant lui faisaient, élection après élection : du clientélisme local.

Et quelle bonne idée il a eu là, en écartant le MoDEM’66, Horizons et d’autres candidats d’Ensemble ! Il vient de nous permettre d’être clairs et de garder, nous le MoDEM’66, notre ligne de conduite : l’indépendance.

Mais a t’il bien vu, analysé, la situation du département qui est le sien ? Durant son mandat de Premier Ministre, qu’a t’il apporté à notre territoire, en dehors de l’objectif National et, avec lui, certains députés, y ont-ils porté un regard attentif, voire un geste pour dynamiser l’économie, la culture, le secteur de la Santé, l’artisanat, ou même notre agriculture ?

Et, depuis peu, seul comptait le placement sur la 2e circonscription des P-O d’une candidate EM qui n’a rien fait jusqu’à présent, sinon rater tous ses engagements ; la sortie d’une député EM/ PR sur la 3e circonscription des P-O, pour laisser la place à la précédente candidate ci-dessus – une question de parité a t’il été dit, trois hommes et une femme ?, mais il paraît qu’elle aura une compensation ? – ; la reconduction d’un député EM sur la 4e circonscription des P-O, invisible, ancien candidat aux municipales de Thuir, et l’investiture sur la 3e circonscription des P-O d’un candidat qui n’était, hier encore, pas même encarté dans notre « Maison ».

Pour notre ralliement, il ne reste que le vrai candidat d’Ensemble, Romain Grau sur la 1re circonscription des P-O. Et c’est pour cela que nous le soutiendrons.

N’étant ni aux ordres ni dupe des manœuvres parisiennes, et n’ayant pas eu la chance de pouvoir investir notre candidate, pourtant d’une qualité, d’une valeur, d’une expérience connues et reconnues, d’un engagement sans faille pour ce territoire déjà exercé (puisqu’elle assure encore une place prépondérante dans une de nos communes) : nous serons favorables au seul renouvellement du député de la 1re circonscription des P-O, Romain Grau, qui lui a toute notre confiance.

Pour les autres, les citoyens jugeront et, à n’en pas douter, ils apprécieront un certain sens de la démocratie locale, très limitée, ainsi que la continuité de ce que nous sommes nombreux à ne plus vouloir : le clientélisme à la Catalane.

Guy Torreilles, président du MoDEM’66