(Vu sur la toile)
|

FranceInfo.- Il est désormais le principal suspect dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. Son mari, Cédric Jubillar a été mis en examen pour le « meurtre aggravé » de l’infirmière de 33 ans, a annoncé vendredi 18 juin son avocat à l’AFP. Le trentenaire était interrogé depuis mercredi par les enquêteurs pour des incohérences dans son récit sur la disparition de la jeune femme, à Cagnac-les-Mines, près d’Albi, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

 

Entendu fin avril, il clamait son innocence

 

Cédric Jubillar s’est toujours dit innocent dans cette affaire et proposait la piste d’une « disparition volontaire » de Delphine Jubillar, avec qui il était en instance de divorce. Il avait été entendu fin avril pendant une heure et demie en « qualité de partie civile », donc de victime, par les juges d’instruction. Il a été placé en garde à vue mercredi 16 juin avec sa mère et son beau-père, qui ont été remis en liberté vendredi matin. A ce stade, aucune charge n’est retenue contre eux, a précisé le parquet à FranceInfo.