(Communiqué)

 

 

Le réseau FIMB, fidèle à la Syrie

 

« Les liens entre le siège de Femmes Internationales Murs Brisés (FIMB – réseau d’entraide de 360 millions de personnes dans 108 pays) et Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas (Syrie), sont toujours aussi forts

 

 

L’homme d’église est un pilier de la résistance pacifique face à la situation que vit la population au quotidien. La guerre et les sanctions internationales, outre leurs lots de victimes, ont appauvri considérablement les habitants (salaire minimum tombé de 1200€ à 100€) et rendent leur vie insupportable… même la diaspora syrienne n’a pas le droit d’envoyer de l’argent par virement bancaire. Un comble !
Le 10 mars 2021, la présidente Monique Carmona a rencontré Mgr Nassar à Lyon pour lui remettre l’aide que le réseau accorde à son projet depuis 2014 : initialement, la réhabilitation d’un foyer pour étudiante. Cette magnifique perspective s’est transformée au fil des années car, abandonné de toutes parts et n’arrivant pas à reconstruire, les dons servent maintenant à l’achat de denrées alimentaires pour les enfants et les familles de son entourage. Cette cause humanitaire est suivie depuis Perpignan, toujours fidèle.

 

Lors de la rencontre lyonnaise, Mgr Nassar a établi le parallèle entre l’encyclique Fratelli tutti sur la fraternité et l’amitié sociale du pape François et le Serment de l’Humanité. Ce pacte, mis en place par FIMB il y a 3 ans, engage les personnes à protéger et défendre toute forme de vie, en respectant la voie et le libre arbitre de chacun. L’archevêque de Damas était présent pour le premier événement du Serment à Toulouse-Bruguières en 2018 et a participé à distance aux deux autres en 2019 (Toulouse – Bruguières) et 2020 (Perpignan – Palais des Congrès).
Il encourage le réseau à poursuivre son travail commencé il y a plus de 30 ans. S’adressant par vidéo à la directrice fondatrice Evelyne Mesquida, il dit : « Vous n’êtes pas seuls. Tous les courants du monde convergent vers ce fleuve de fraternité que vous avez prédit, que vous essayez de promouvoir entre les peuples, entre les religions ». Entouré de violence et de difficultés sans nom, cet homme de bien conserve foi et dévouement. Un bel exemple de courage, de ténacité et de résilience ».