Cœur du village de Toulouges, hier samedi 22 mai… célébration de la Pau i treva de deu

 

Cette année encore, ce rendez-vous traditionnel s’est déroulé dans un contexte sanitaire difficile, dans le respect des gestes barrières bien évidemment.

Aux côtés de Nicolas Barthe, dynamique nouveau maire de Toulouges, du maire-adjoint Laurent Lopez, de Thierry Segarra, adjoint en charge des Festivités, de la Catalanité et de la belle préparation de cette journée, d’Aurélie Pastor-Barneoud, adjointe en charge de la culture… le public était venu en quantité et en qualité : citoyens, amis, Perpignanais, nombreux avaient fait le déplacement.

 


Pau y treva symbole de paix, avec un moment fort de recueillement sur le Camp de Maig à Toulouges ;  paix tellement d’actualité, et toujours si fragile aujourd’hui !
Parmi les autres personnalités présentes : Ramon Faura-Labat et Jean-Jacques Iglesis (fils du regretté pacha des Focs de san Juan et du Cercle des Jeunes) qui représentaient les feux Flama del Canigo, Chantal Gombert, conseillère municipale de Perpignan ; cette dernière est en binôme* avec Laurent Lopez sur le canton 11 des P-O (Perpignan VI/ Toulouges pour les prochaines elections départementales des 20 & 27 juin),  sur la liste Plus Forts Ensembles de Droite et du Centre menée par le sénateur Les Républicains (LR), Jean Sol.
S’en suivi une belle messe célébrée à la Santa Maria de Toulouges.

*Le binôme soutenu par le sénateur des P-O Jean Sol est également composé d’Hélène Godet et de Jean-Fréderic Arroyo.