Saison touristique à Torreilles : « Un été qui dépasse les espérances ! », affirme le maire, Marc Médina

 

Comme chaque année, Marc Médina, maire de Torreilles, accompagné du responsable du bureau d’information touristique, Olivier Sanchez, s’est rendu en ce début septembre à la rencontre des professionnels du tourisme de la station (hébergeurs, restaurateurs, structures de loisirs, commerçants), afin d’évoquer avec eux les premières tendances de la saison 2021

 

Alors que l’été placé sous la menace du variant Delta ressembla plus aux montagnes russes qu’à un long fleuve tranquille, c’est avec satisfaction et soulagement qu’il a pu constater que l’activité a finalement été beaucoup plus forte que prévu. L’occasion d’évoquer également les perspectives d’évolution de l’une des 1res économies de la commune.
Après une saison 2020 compliquée, les sourires étaient présents à l’occasion des échanges du traditionnel pré-bilan de saison effectué en cette fin d’été 2021. Malgré les contraintes liées à la situation sanitaire (couvre-feu pour les restaurateurs dès mi-juillet, mise en place du pass sanitaire…) auxquelles les professionnels torreillans se sont une nouvelle fois adaptés, les structures ont en effet connu une activité globalement soutenue, avec pour certaines un volume supérieur à avant la crise.
Côté fréquentation, même si certaines clientèles étrangères ont fait timidement leur retour (belge, néerlandaise, espagnole…), la clientèle française a été ultra présente sur notre littoral, à l’instar des tendances des « côtes d’Occitanie ». Avec des forts taux d’occupation, que ce soit en juillet ou en août et jusqu’à début septembre, l’envie de ressourcement au bord de la grande bleue a été dopée par les conditions météorologiques bien meilleures que dans le reste de l’hexagone.
La montée en gamme comme axe de développement touristique M. le maire a pu également constater les nombreux projets qualitatifs portés par les acteurs du tourisme et les a assurés de l’accompagnement de la ville dans ce travail de fond de montée en gamme également entrepris par la ville ces dernières années, et qui dessine aux yeux de la municipalité un axe de développement pertinent pour le futur touristique de notre station.
Si cette saison estivale fut de nouveau atypique et surprenante par ses modes de consommation, elle traduit une activité touristique en profonde mutation depuis la survenue de la pandémie, et esquisse des tendances (séjours “éclatés” dans l’année, clientèle locale et des bassins de proximité, qualité, sensibilité à l’environnement et à la durabilité des destinations..) qu’il conviendra probablement de prendre en compte dans les années à venir…
Rendez-vous sera pris après l’été indien qui réserve souvent de bonnes surprises dans le département pour un bilan complet de la saison.