(Communiqué)

 

François Calvet, présent à Stockholm pour la réunion de la Commission sur l’égalité et la non-discrimination

 

-« En ma qualité de membre de représentant du Sénat au Conseil de l’Europe, j’ai assisté à la réunion de la Commission sur l’Egalité et la non-discrimination présidée par Madame Annicka Engblom. à Stockholm au Parlement suédois les 11 et 12 mai 2022.

Plusieurs thèmes étaient à l’ordre du jour de la Commission parmi lesquels « Justice et sécurité pour les femmes dans les processus de paix et de réconciliation ».

Madame Asa Lindestam, vice-présidente de l’Assemblée Nationale suédoise a accueilli les participants et a donné la parole à la Présidente de la Commission.

J’ai eu la chance de participer au débat sur la justice et sécurité pour les femmes dans les processus de paix et de réconciliation en entendant la rapporteure Madame Yevheniia Kravchuk, ukrainienne. Son rapport vise à rédiger un projet de résolution. Il met en lumière les effets négatifs durables de la guerre pour les femmes dans les pays de l’ex-Yougoslavie ainsi que l’importance grandissante des femmes dans les mécanismes politiques, juridique et sociaux visant à établir la justice, la paix et la réconciliation. Les femmes doivent être en mesure de jouer un rôle plus important au sein des plus hautes instances décisionnelles et dans les pourparlers de paix.

Les femmes font partie des forces militaires de chaque pays. En Ukraine, par exemple, elles représentent 17 % des effectifs de l’armée.

Comme Madame Kravchuck le rappelle dans son introduction, René Cassin a déclaré « Il n’y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l’homme seront violés en quelque partie du monde que ce soit ».

Après l’intervention dans la discussion de plusieurs autres femmes suédoises, le rapport a été approuvé à l’unanimité ».