2 000 personnes dans les Jardins de la mairie de Sorède*, hier soir, pour la 15e édition du désormais traditionnel et très couru Festival estival du Blues : c’est là un record absolu, pour lequel les organisateurs, la Municipalité d’Yves Porteix en tête, s’étaient activement préparés, tant tous les ingrédients étaient rassemblés pour que la réussite et le succès soient présents (et fidèles) à ce rendez-vous

 

Lorsque l’idée de créer un tel festival du Blues a germé dans la tête des précurseurs, il s’agissait plutôt de mettre en place une manifestation intimiste réservée aux puristes du genre musical. Quinze années plus tard, plus loin, force est de reconnaître que l’ambiance est plutôt proche – certes, toutes proportions et dimensions gardées -, d’un rendez-vous « à la Woodstock », accentuée par le thème musical clairement affiché et revendiqué, unique sur le sol roussillonnais : blues rock, avec des airs de folk rock.

Hier en début de soirée, « à la fraîche », ce sont trois talentueux groupes qui ont occupé la scène : Awek, Kevin Dinard et les fameux Traveling Brothers. Pur Bonheur. « Chapeau ! », comme aurait dit et mimé le père Noël (Riva), venu en voisin (et en tribu) depuis le village d’Argelès-sur-Mer.

 

*2 000 spectateurs… dans un village d’à peine 3 500 habitants !

 

Le maire de Sorède (chemise blanche), Yves Porteix, entouré de la fine équipe composée de la Brigade des excellents cuiseurs du jour ! En réalité, l’Association locale des chasseurs