« Extinction de l’éclairage public la nuit.

L’idée d’éteindre l’éclairage public la nuit avait déjà été étudiée avec les conseillers municipaux dans le cadre de la réduction de la consommation d’énergies. Nous avions rejeté l’idée comme étant « une fausse bonne idée » car :

– d’un point de vue de consommation d’énergie, en poursuivant notre politique de remplacement des lampes en leds nous avons considérablement réduit les consommations,

– d’un point de vue de la sécurité, nombre d’administrés préfèrent que les rues soient éclairées pour les personnes qui doivent se déplacer (même en période de confinement) et pour repérer des personnes qui seraient mal intentionnées (sans patrouille de gendarme durant la nuit).

Aussi la marge d’économie susceptible d’être obtenue étant assez faible au regard du risque d’insécurité et d’inconfort d’une extinction totale de l’éclairage public la nuit, la commune a décidé de ne pas retenir cette idée.

Je note toutefois la demande de certains et me rapprocherai de la CC-ACVI* pour avoir son avis et son concours, sur une éventuelle mise en application (périmètre concerné, faisabilité technique, etc.).

Enfin je pense qu’il ne s’agit pas d’une priorité en cette période de crise; même si nous travaillons l’après coronavirus, nous devons nous concentrer sur les problèmes liés au COVID-19 et continuer à répondre aux besoins vitaux de nos administrés ».

Le maire, Yves Porteix

 

*CC-ACVI = Communauté de Communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris