(Communiqué)

 

Saint-Génis-des-Fontaines : naturelle par envie

 

Depuis un mois, le secteur du bassin des Moines, situé derrière le cloître, accueille un jardin de plus de 150 m² entièrement dédié à la permaculture

-« Pour rappel, cette forme d’agriculture vise à s’inspirer de la nature pour développer des systèmes agricoles basés sur la diversité des cultures, leur résilience et leur productivité naturelle. L’objectif est de produire un environnement harmonieux, productif et durable.

L’initiative menée dans la cité des Albères s’adressera prochainement à tout.es les Saint-Génisiens. « Elle permet de se réapproprier ce site (NDLR : derrière le cloître) peu fréquenté par les habitants tout en montrant à ces dernier.es ce qui peut être réalisé grâce aux principes de la permaculture. » explique Françoise Bey*, élue et membre de l’association Saint-Genin’s.

Hier, mercredi 5 mai, la démarche a franchi un nouveau cap.

En effet, selon une méthode bien précise et éprouvée, la surface cultivable vient d’être recouverte de cartons puis de broyat vert criblé (offert par le SYDETOM’66).

« L’herbe va ainsi se décomposer. On va alors assister à une fertilisation naturelle du sol, sans détruire la structure de celui-ci. Durant le prochain mois, les cartons vont se décomposer en même temps que l’herbe » résume Jérôme Jeanne-Brou, de l’association Arbre et Paysage 66, engagé dans cette opération aux côtés de Françoise Bey, Bénédicte Enjalbert (toutes deux élues municipales), de Gauthier Laloux et Brice Mosvessian, services civiques ayant pris leur poste cette semaine à la commune.

La prochaine étape consistera alors, à partir du mois de juin, à réaliser des trous dans cette surface. Ils accueilleront dans un premier temps des plants de courges puis de tomates, de haricots, de maïs, de fleurs ».

 

-Pour toutes demandes d’infos concernant cette démarche 100% Nature : 06 76 75 33 60 (Françoise Bey)