Réunion de présentation du « Schéma Directeur des infrastructures de recharges pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables » (SDIRVE)

 

Le SYDEEL’66 a récemment organisé une réunion de concertation concernant le « Schéma Directeur des infrastructures de recharges pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables » à Saint-Féliu-d’Avall. Etaient présents, Michelle Carbo, adjointe au maire, le président du SYDEEL’66, Jean Maury, le directeur général des services, Lionel Vidal, le chargé de mission, Clément Lauze ainsi que Nicolas Potier du bureau d’études Tactis, en charge de la réalisation du schéma.
Jean Maury a débuté la réunion en recontextualisant l’émergence de ce projet de schéma directeur. En effet, il expliquera que de plus en plus de véhicules électriques sont vendus chaque année : « La France a dépassé la barre des 800 000 véhicules en circulation en janvier 2022. La transition du marché de l’automobile vers une mobilité électrique est en constante accélération depuis 2020 et cette dynamique va perdurer dans les prochaines années. Il est donc nécessaire que l’offre des points de charge se densifie avec un déploiement de bornes publiques organisé, planifié et coordonné sur le territoire ».
En 2016, le SYDEEL’66, neuf autres départements de la région Occitanie et les métropoles de Toulouse et Montpellier, se sont rassemblé et ont créé le réseau de bornes de recharge publique « Révéo ». Celui-ci compte plus de 1 000 bornes à l’échelle régionale et 81 bornes sur le département des Pyrénées-Orientales. L’objectif du schéma départemental est de renforcer considérablement le réseau existant et d’offrir aux usagers une offre plus solide et coordonnée de recharge publique.
Pour cela, les syndicats d’énergies et les métropoles de la région Occitanie se sont à nouveau rassemblés pour élaborer ensemble ce schéma directeur et jouer un rôle clef pour consolider la dynamique de l’électrification du parc de bornes sur la région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.
Le SDIRVE va être élaboré en 2022 à travers plusieurs phases et à l’aide du Bureau d’études Tactis. Il sera validé par le Préfet des Pyrénées-Orientales. « Tout au long de la démarche, le SYDEEL’66 sera le maître d’œuvre de son développement sur le territoire des Pyrénées-Orientales ».

 

Cette première réunion de concertation a permis d’associer les différents acteurs locaux impliqués directement ou indirectement à ce projet. Une nouvelle fois, le SYDEEL’66 se trouve au cœur d’un enjeu en faveur de la transition énergétique pour permettre une adoption massive des véhicules électriques et hybrides rechargeables (photos @SYDEEL’66).