Dimanche 17 novembre 2019 à 18h

au Théâtre de l’Étang à Saint Estève
Devoir de Mémoire

par Georges SENTIS

 

Communiqué de presse.

 

 

« Devoir de Mémoire ? Plutôt, quelle mémoire créer pour aujourd’hui et demain

 

De l’injonction de témoigner faite aux anciens résistants et aux survivants de la déportation, le concept de devoir de mémoire est devenu une obligation morale faite aux états et aux citoyens de se souvenir d’un événement historique tragique et de ses victimes, afin de faire en sorte qu’un événement de ce type ne se reproduise pas. L’intervention des états à travers des lois mémorielles, pose divers problèmes. D’abord celui de voir minorer le travail personnel de mémoire. Puis, parfois, les nouvelles générations refusent ce devoir de mémoire, en ayant assez d’être culpabilisées du fait des crimes des générations passées. Enfin, le devoir de mémoire transformé en « religion laïque », génère une concurrence mémorielle liée aux revendications identitaires de minorités (sexuelles, religieuses ou ethniques). Aussi, bien que certains groupes utilisent la mémoire nationale et l’identité nationale à des fins partisanes, la création d’un récit national unifiant les mémoires communautaristes, est un enjeu décisif pour la société française.
Pour revivifier l’identité nationale que l’on a d’ailleurs bien du mal à définir, la solution miracle serait la Mémoire, le Roman national. D’où le détournement du concept de « devoir de mémoire » : celui-ci était à l’origine l’injonction faite aux acteurs (résistants, déportés) de témoigner de leur vécu. Aujourd’hui, on voudrait que les citoyens se souviennent. Mais de quoi ? Et pourquoi ?

 

 

 

Georges SENTIS, docteur en Histoire, professeur honoraire d’Histoire, s’est intéressé à la culture ouvrière dans l’Europe du Nord-Ouest et a milité dans diverses associations tant d’Histoire que de Mémoire. Il préside aux destinées des comités départementaux de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance et de l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT.

 

Café débat en entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Pour tous renseignements : « Les Rendez-Vous de Saint Estève »…
Site : www.rdvse.fr
Mèl : rdvse@rdvse.fr
Tél : 06 72 80 39 86
Facebook : Les-Rendez-Vous-de-Saint-Esteve