(Communiqué)

 

L’Etat via le plan France Relance va soutenir de nombreux projets dans le département des Pyrénées-Orientales, dont 142 autour de la rénovation énergétique des bâtiments. Sud Roussillon fait partie des collectivités sélectionnées

 

 

-« Comptant parmi les collectivités dont le projet a été retenu, la Communauté de communes se verra attribuer 120 000 € consacrés à la rénovation énergétique et la réappropriation d’un bâtiment intercommunal. Situé face au siège de la communauté de communes Sud Roussillon rue Tharaud à Saint-Cyprien, ce dernier en est une future extension

 

Pour renforcer l’offre actuellement d’équipements, ce bâtiment renfermera au terme des travaux :
– une salle de réunion modulaire, pouvant accueillir de 6 à 40 personnes
– un espace d’archivage
– un foyer de réception pouvant accueillir jusqu’à cinquante personnes

Ces nouveaux locaux offriront une évolution à la fois fonctionnelle et humaine. Leur espace extérieur sera repensé, végétalisé et ombragé.

Réduire la consommation d’énergie

Le bâtiment actuel va bénéficier d’une complète rénovation énergétique, passant par une nouvelle isolation extérieure, une réfection des planchers et de la toiture, ainsi que le changement des menuiseries. A ce chantier, vont se greffer des équipements à énergies renouvelables : nouveau système de chauffage et de climatisation, récupération de la chaleur ou encore panneaux photovoltaïques pour l’autoconsommation du bâtiment.
Engagée par le Plan climat à des actions de préservation de l’environnement, la Communauté de communes a étudié les paramètres du site afin de poursuivre son ambition d’un bâtiment NZEB (nearly zeo-energy building), soit une construction à consommation réduite d’énergie.
Offrir une alternative écologique

Afin de participer au refroidissement du bâtiment lors de périodes caniculaires, l’espace extérieur va être renaturé, le terrain et les clôtures arborés et végétalisés. Non content d’ombrager le site, cela permettra une meilleure régulation de la température et de l’humidité.
Cette annexe du siège de Sud Roussillon sera une première concrétisation de la lutte contre les îlots de chaleur urbains.

Valoriser l’ensemble de la zone

Cette rénovation est également, pour la Communauté de communes, un véritable parti pris architectural. Les changements majeurs autour de ce bâtiment public, qui deviendra sous peu exemplaire, vont s’intégrer dans une démarche globale de reconquête et de valorisation paysagère de cette zone d’activités.

Le permis de construire va être déposé dans les prochaines semaines. Les travaux pourraient être lancés au 4e trimestre 2021. »